Mesures, proportions et règles de construction de l'architecture palatiale du Japon aux XVIe et XVIIe siècles – l'enseignement du manuel de charpenterie Shômei

par Céline Pisseloup

Projet de thèse en Etudes de l'Extrême-Orient

Sous la direction de Nicolas Fieve.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études , en partenariat avec Centre de recherche sur les civilisations de l'Asie Orientale (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 31-08-2019 .


  • Résumé

    Les rapports et les proportions entre les éléments structurels sont une source de première main pour comprendre l'architecture dans le domaine de la construction en bois. Ceux-ci ont fait l'objet d'écrits de la part des charpentiers à partir du XVIIe siècle. C'est à cette époque qu'est rédigé le Shômei, La lumière de la charpenterie, le premier manuel de charpenterie connu. L'auteur, Heinouchi Masanobu; (?-1645), l'a achevé en 1608 sur la base des instructions compilées par son père, Heinouchi Yoshimasa, chef de la famille Heinouchi, maîtres charpentiers officiels du département de la construction du shôgunat d'Edo. Le traité s'appuie sur la tradition orale et des notes de l'époque de Muromachi (1336-1573), aujourd'hui disparues. Le Shômei, parce qu'il fixe les règles et le dimensionnement de la construction en bois, est un document unique pour comprendre l'art de la charpenterie japonaise des XVIe et XVIIe siècles. Mon projet de recherche s'articule en deux parties : dans un premier temps, mener une étude philologique du texte et étudier la manière dont les rapports de mesure sont à l'origine des règles de construction et des styles qu'elles induisent. Dans un second temps, il s'agira de mettre en perspective ces règles de construction avec la réalité, en les comparants à des édifices existants. Ainsi, à l'aide d'exemples architecturaux choisis de manière pertinente en fonction des ensembles décrits, je souhaite comprendre et présenter les modalités de l'application des règles de construction.

  • Titre traduit

    Mesurement, dimension and construction guidance in palatial architecture in Japan in the 16th and 18th centuries - learning from the carpentry book Shômei


  • Résumé

    Relation and dimension between the different parts of the structure are first-hand information to understand wooden architecture. Carpenters started to write these down in the beginning of the 17th century. The Shômei, Light of the carpentry, the first known treaty of carpentry, has been written around this time. The author, Heinouchi Masanobu; (?-1645), finished his book in 1608. He worked from the directions given by his father, Heinouchi Yoshimasa, head of the Heinouchi family, who were the official carpenter masters of the building department of the Edo shogunate. The book is based on oral tradition and notes from Muromachi era (1336-1573), lost nowadays. The Shômei¸ giving guidance and measurement for the wooden buildings, is a very unique document to understand the art of carpentry in Japan in the 16th and 17th centuries. My research project is divided in two parts: first, a philological study of the book to understand how the construction rules were based on the measurement and could induce different styles. In a second time, I will put these guidelines into perspective and compare them with actual buildings. With relevant examples of them, chosen according to the architectural theory described in the book, I will explain the practical application of that construction guidance.