Thèse en cours

Étude du procédé Laser Metal Deposition en limite de plage paramétrique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jason Guy
Direction : Morgan Dal
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Procédés de fabrication - Génie mécanique
Date : Inscription en doctorat le 02/09/2019
Etablissement(s) : Paris, HESAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Pimm - Laboratoire Procédés et ingénierie en mécanique et matériaux
établissement de préparation de la thèse : École nationale supérieure d'arts et métiers (1780-....)

Résumé

FR  |  
EN

Dans le domaine de la fabrication additive, les lasers sont utilisés pour les fabrications dites par lit de poudre (SLM) et par projection de poudre (LMD-LBM). Ce dernier, présentant une rugosité résiduelle assez importante, à malgré tout l'avantage d'être plus rapide. Son principe repose sur l'interaction d'un faisceau laser avec un substrat et un jet de poudre. Classiquement, l'interaction laser - substrat produit une zone fondue dans laquelle la poudre, chauffée mais non fondue durant son trajet sous le faisceau, est incorporée. Dans la présente étude, il s'agirait d'étudier des régimes d'interaction différents, i.e. un régime dit « chaud » pour lequel l'interaction laser - substrat est maximisée avec une poudre très peu chauffée ; et un régime dit « froid » où l'essentiel de l'énergie du faisceau serait capté par la poudre pour la fondre et qui serait donc projetée sur un substrat solide. Si l'utilisation du procédé dans des gammes paramétriques conventionnelles est assez étudiée numériquement et expérimentalement, les deux régimes précédents le sont assez peu. En effet, la littérature est plutôt riche en modèles de jet de poudre ou en modèles de dépôts sur substrat. A notre connaissance, le couplage des deux (poudre et substrat) est assez peu étudié et présenterait un intérêt certain pour l'étude des régimes extrêmes présentés précédemment. Associé à cela, des diagnostiques expérimentaux sur banc instrumenté seront mis en œuvre afin de valider les solutions numériques et d'apporter des connaissances sur ces régimes particuliers.