Thèse en cours

Élaboration de résines fonctionnalisées pour la purification de potentiels radiopharmaceutiques

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 11/07/2022. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Ella Moreau bizollier
Direction : Vincent Blet
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Chimie Séparative, Matériaux et Procédés
Date : Inscription en doctorat le
Soutenance le 11/07/2022
Etablissement(s) : Université de Montpellier (2022-….)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences Chimiques (Montpellier ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : ICSM - Institut de Chimie Séparative de Marcoule
Jury : Président / Présidente : Sophie Monge-darcos
Examinateurs / Examinatrices : Vincent Blet, Jean-Pierre Pouget, Bertrand Kuhnast, Férid Haddad, Véronique Hubscher, Laurence Muhr
Rapporteurs / Rapporteuses : Véronique Hubscher, Laurence Muhr

Résumé

FR  |  
EN

La radiothérapie interne vectorisée a été développée pour compléter les techniques conventionnelles de traitement du cancer que sont la chirurgie, la chimiothérapie ou la radiothérapie externe. Dans ce cas, un isotope radioactif est lié à un vecteur (comme un peptide ou un anticorps) qui va aller cibler directement les cellules cancéreuses pour s’y fixer et les détruire par irradiation. Le projet de développement d’un nouveau médicament de ce type a abouti à la sélection d’un isotope du ruthénium à partir de nombreux critères. L’isotope en question serait produit par irradiation d’une cible métallique, ensuite dissoute dans l’acide nitrique. L’objectif de l’étude présentée ici est de traiter la solution ainsi obtenue pour purifier le ruthénium. Ce traitement est réalisé par séparation sur support solide, c’est-à-dire en faisant passer la solution sur un solide capable de retenir uniquement le ruthénium, et laissant les impuretés passer.