Développement d'une stratégie d'usinage adaptatif pour l'optimisation des temps de fabrication de pièces forgées

par Hugo Chabeauti

Projet de thèse en Procédés de fabrication - Génie mécanique

Sous la direction de Guenaël Germain.

Thèses en préparation à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur , en partenariat avec LAMPA - Laboratoire Angevin de Mécanique, Procédés et InnovAtion (laboratoire) et de École nationale supérieure d'arts et métiers (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-04-2019 .


  • Résumé

    Airbus Nantes usine des pièces complexes à partir d'ébauches forgées, ainsi que de grands panneaux à partir d'ébauches laminées. Lorsque les géométries sont complexes ou de grandes dimensions, il est ensuite nécessaire de réaliser une étape de redressage afin d'obtenir la géométrie requise par le bureau d'étude. Cette étape reste très manuelle, fait appel à des savoirs spécifiques et génère un surcoût important ainsi que de la non-qualité potentielle. Dans un contexte industriel de montée en cadence et de recherche constante d'amélioration de productivité, Airbus souhaite optimiser ses gammes d'usinage et de redressage. Il est par ailleurs primordial à des fins de conception d'un nouvel appareil de développer des modèles de comportement mécaniques prenant en compte les contraintes de fabrication. La création de l'entité spécifique « Digital Design & Manufacturing » appuie drastiquement cette stratégie. La thèse aura pour objectif d'analyser l'influence des paramètres de fabrication sur le processus de redressage, de déterminer les paramètres clefs et de définir et mettre en application un mode opératoire permettant l'optimisation et la répétabilité du processus de fabrication. Enfin, les résultats de thèse pourront alimenter le processus de co-design pour les avions à venir.

  • Titre traduit

    Development of an adaptive machining strategy to optimize manufacturing times of forged parts


  • Résumé

    Airbus Nantes machines complex parts from forged blanks, as well as large panels from rolled blanks. When the geometries are complex or large, it is then necessary to carry out a straightening step in order to obtain the geometry required by the design office. This step remains very manual, requires specific knowledge and generates significant additional costs as well as potential non-quality. In an industrial context of increasing production rates and a constant search for productivity improvement, Airbus wishes to optimize its machining and straightening ranges. It is also essential for the design of a new device to develop mechanical behaviour models that take into account manufacturing constraints. The creation of the specific entity "Digital Design & Manufacturing" drastically supports this strategy. The thesis will aim to analyse the influence of manufacturing parameters on the straightening process, determine the key parameters and define and implement an operating procedure allowing the optimization and repeatability of the manufacturing process. Finally, the thesis results will feed into the co-design process for future aircraft.