Restauration et étude de collections muséales en plâtre

par Juliette Robin dupire

Projet de thèse en Patrimoine: Conservation-Restauration

Sous la direction de François Pernot et de Yannick Melinge.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Arts, Humanité, Sciences Sociales , en partenariat avec HERITAGE (laboratoire) depuis le 07-01-2019 .


  • Résumé

    Les objets en plâtre sont multiples dans les collections patrimoniales (musées, monuments, collections archéologiques et anthropologiques). Le plâtre a ainsi un champ d'expression artistique et technique très large, en tant que sculpture, décor architectural, enduit, cadre, maquette d'architecture, modèle scientifique, moule, épreuve ... A titre d'exemple, il est aujourd'hui estimé que plus de 50% des collections publiques sculptées sont en plâtre [Payrault, 2012]. Il est néanmoins un matériau fragile mécaniquement, en interaction forte avec son environnement. Sensible aux variations hygrométriques ou aux vibrations lors des transports ou aux maladresses au cours de manipulation, ... de nombreux objets en plâtre présentent des fragilités mécaniques, des décohésions voire des pertes de matière. Leur traitement est donc crucial, voire urgent pour certains, en recourant notamment à la consolidation des zones endommagées, leur comblement ou encore la restitution d'éléments manquants. Des travaux préliminaires, réunissant les partenaires du projet (université de Cergy- Pontoise/L2MGC, C2RMF, Inp, musée du Louvre), ont permis de tester l'hypothèse d'un renforcement d'objets muséaux en plâtre en utilisant des formulations fibrées à matrice liante plâtre. Ces premiers résultats sont très encourageants mais la transposition des formules chargées au cas réel impose de développer un projet doctoral en liant collections/ sciences/ restauration et techniques. Le projet aura trois axes de travail : 1/ étude de collections muséales en plâtre et identification des priorités des professionnels des musées et de la restauration, 2/ développement de nouveaux matériaux de restauration destinés à traiter et combler des objets en plâtre, caractérisation macro-, microstructurale, rhéologique, mécanique et chimique, 3/ mise en application, évaluation des formulations et comparaisons aux procédés traditionnels dans le cas (i) d'objets en plâtre modèles (non patrimoniaux) avant d'envisager (ii) la transposition sur des œuvres.

  • Titre traduit

    Conservation and study of plaster museum collections


  • Résumé

    There are numerous plaster artefacts in heritage collections (museums, historical buildings, archaeological and anthropological collections). Plaster is thus used for a wide range of artistic and technical artefacts, such as sculpture, architectural decor or model, scientific model, coating, frame, mould, cast ...For example, it is estimated that more than 50% of sculpted artefacts are made of plaster [Payrault, 2012]. It is nonetheless a mechanically fragile material, in strong interaction with the environment. Sensitive to hygrometric variations, to vibrations during transportation or thoughtlessness during manipulation, many plaster artefacts show mechanical weaknesses, lack of cohesiveness inducing sometimes losses. Their conservation treatment is crucial, even urgent in some cases, by consolidating damaged areas, filling of some losses or restitution of lacking parts. Preliminary studies have allowed testing new formulations of plaster with fiber reinforcement. The first results are encouraging, but the transposition of formulas from mock-ups to actual objects necessitates a doctoral project, combining museum collections/material sciences/conservation-restoration. The project will be divided in three axes : 1/ Study of museum collections and identification of museum professionals needs,2/ Developments of new conservation materials for the filling of lacunas, their macro and micro-structural, rheological, mechanical and chemical characterisation, 3/ Application and evaluation of those formulation, and comparison with used technics; first on mock-ups then on real cultural objects.