Structures organométalliques: une nouvelle phase stationnaire pour la chromatographie

par Anna Kotova

Projet de thèse en Chimie Analytique

Sous la direction de Jérôme Vial, Antoine Tissot et de Didier Thiébaut.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale Chimie physique et chimie analytique de Paris Centre (Paris ; 2000-....) , en partenariat avec Chimie Biologie et Innovation (laboratoire) et de Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (établissement de préparation de la thèse) depuis le 08-10-2018 .


  • Résumé

    Dans ce projet, nous proposons d'utiliser les MOF en chromatographie, le sujet étant très peu couvert jusqu'à présent. Leur grande modularité et leurs propriétés physicochimiques, associées à leur grande surface spécifique, ils font les MOF les candidats naturels pour les applications chromatographiques en phase stationnaire (PS).

  • Titre traduit

    Metal-organic frameworks: a novel stationary phase for chromatography


  • Résumé

    In this project we propose to use MOFs in chromatography, subject very sparsely covered until now. Their high modularity and their physicochemical properties, coupled to their high specific surface area make MOFs natural candidates for chromatographic applications as stationary phases (SP).