Lien entre l'organisation de l'actine et la contractilité cellulaire dans les cellules épithéliales.

par Sara Bouizakarne

Projet de thèse en Physique pour les Sciences du Vivant

Sous la direction de Alice Nicolas et de Jocelyn Etienne.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale physique , en partenariat avec Laboratoire des Technologies de la Microélectronique (laboratoire) depuis le 05-10-2018 .


  • Résumé

    La morphogenèse, le développement de la forme complexe, a jusqu'à présent été principalement abordée en termes de contrôle génétique. L'intégration plus récente des approches mécaniques a conduit à des réinterprétations surprenantes de la façon dont les schémas de développement émergent. Dans ce contexte, l'organisation anisotrope planaire polarisée du cytosquelette est connue pour être la clé de l'extension de convergence dans l'extension de l'axe de la drosophile par exemple.

  • Titre traduit

    Actin organisation and cellular contractility in epithelial cells.


  • Résumé

    Morphogenesis, the development of the complex, beautiful but above all functional shape of embryos and organs, has so far mainly been addressed in terms of genetic control. The more recent integration of mechanical approaches have led to surprising re-interpretations of how developmental patterns emerge. In this context, the so-called planar-polarised anisotropic organisation of the cytoskeleton is known to be key to convergence-extension in e.g. Drosophila axis extension.