Thèse en cours

Les productions céramiques du Ladakh (nord de l'Inde) : interactions matérielles et culturelles entre l'Asie centrale, l'Inde et le Tibet de la Protohistoire (3e-2e millénaires av.n.è.) à la dynastie Namgyal (16e-19e siècles d.n.è.)

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 19/12/2022. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Samara Broglia de moura
Direction : Charles RambleCharles Ramble
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Archéologie des périodes historiques
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2017
Soutenance le 19/12/2022
Etablissement(s) : Université Paris sciences et lettres
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche sur les civilisations de l'Asie Orientale
établissement opérateur d'inscription : École pratique des hautes études (Paris ; 1868-....)

Résumé

FR  |  
EN

CMalgré la position importante du Ladakh au carrefour de trois grandes sphères culturelles : Asie centrale, Inde et Tibet, sa production céramique est encore mal connue. Le Ladakh est resté un endroit relativement vide en termes de recherches archéologiques en Asie et la chronologie de la région n'a pas encore été détaillée. La céramique reste donc un des éléments principaux pour comprendre les différentes dynamiques de peuplement au Ladakh et sa chronologie. Cette recherche vise à établir, par une étude technologique et typologique détaillée, les différentes traditions céramiques du Ladakh, avec ses innovations techniques et artistiques à différentes périodes. En d'autres termes, l'objectif principal de ce projet est de développer deux axes : une analyse diachronique à travers laquelle il cherche à exposer les transformations des productions de la Protohistoire (3e-2e millénaire av.n.è.) à la dynastie Namgyal (16e-19e siècles d.n.è.) et ainsi proposer de nouvelles chronologies pour la région ; et une analyse synchronique qui vise à identifier les différents échanges matériels et culturels avec les régions voisines d'Asie centrale, d'Inde et du Tibet dans différents cadres chronologiques.