Thèse en cours

Effets des agents anesthésiques sur le cerveau en développement

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Chrystelle Sola
Direction : Julie PerroyChristophe Dadure
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Biologie Santé
Date : Inscription en doctorat le 01/01/2018
Etablissement(s) : Université de Montpellier (2022-....)
Ecole(s) doctorale(s) : Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : IGF - Institut de Génomique Fonctionnelle
Equipe de recherche : PHYSIOPATHOLOGIE DE LA TRANSMISSION SYNAPTIQUE

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Chaque année, des millions d'enfants ont recours une intervention chirurgicale ou un acte diagnostique réalisés sous anesthésie générale. Si les bénéfices de l'action transitoire des agents anesthésiques ne peuvent aujourd'hui être remis en cause, leur impact à long terme, notamment sur développement cérébral, est source de nombreuses préoccupations. En recherche expérimentale, l'anesthésie en période néonatale semblerait induire, à différents degrés, une apoptose neuronale, des anomalies de la neurogenèse et de la synaptogenèse, associés à des troubles du comportement et des apprentissages. Chez l'animal, c'est principalement au niveau des zones corticales, des régions hippocampique et thalamique que ces effets neurodégénératifs ont été étudiés et associés à des troubles des processus d'apprentissage et de mémorisation. Bien qu'il fût longtemps supposé qu'une apoptose accrue au niveau de zones certaines cérébrales puisse expliquer les déficiences neurocognitives durables observées après exposition des modèles animaux à une anesthésie précoce, aucune preuve d'un tel lien de causalité n'a pu être établie à ce jour. Une meilleure connaissance de l'évolution à la fois spatiale et temporelle des lésions initiales observées représente une voie de recherche prometteuse vers une meilleure compréhension de l'effet des anesthésiques sur le cerveau en développement et ses conséquences sur le développement cognitivo-comportemental. Ce projet de thèse a pour principal objectif d'établir une cartographie tridimensionnelle des effets des agents anesthésiques sur le cerveau entier de souris au cours de son développement grâce à l'application des techniques émergentes de clarification des tissus couplé à l'imagerie en trois dimension (i-DISCO - three-dimensional imaging of solvent-cleared organs). La cartographie structurelle, représente la première étape indispensable à la translation vers l'analyse fonctionnelle ciblée en fonction de la topographie des lésions observées et l'évaluation des conséquences potentielles sur le développement cognitivo-comportemental future des animaux exposés aux agents anesthésiques.