Thèse en cours

La manifestation des sentiments de proripiété individuelle et collective dans les espaces de la coopérative d'habitants

FR
Auteur / Autrice : Ons Belaid
Direction : Sonia Capelli-Hillairet
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences de Gestion
Date : Inscription en doctorat le 26/10/2017
Etablissement(s) : Lyon 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences sociales (Lyon)

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Dans une dynamique qui se distingue du mainstream et de ses manières d’habiter tout à fait « ordinaires », nous présentons la coopérative d’habitants comme une nouvelle façon d’accéder à l’habitat. Ainsi, et dans le prolongement des utopies imaginées par les penseurs socialistes du 19ème siècle, nous avançons alors que de cet « habiter autrement » à la manière de la coopérative d’habitants permet de développer un sentiment de propriété à la fois individuel et collectif. Notre objectif est d’explorer le sentiment de propriété lorsque le consommateur n’est pas propriétaire du bien lui-même, mais lorsqu’il possède un «intermédiaire » de propriété comme l’organisation coopérative. Ainsi, et à travers une étude ethnographique caractérisée par un va-et-vient entre la théorie, les observations, les analyses de différents matériaux ainsi que l’application d’une catégorisation interprétative, nous émettons la proposition que le sentiment de propriété conduit à « habiter autrement l’espace» mais également à « habiter plus son espace». Il incite les membres du collectif d’habitants à se forger une existence spatiale, à savoir l’appropriation habitante dans les différents espaces de l’immeuble coopératif. Nous observons alors un travail intentionnel et réfléchi de mise en communs de plusieurs espaces permettant une manifestation du sentiment de propriété individuel et collectif.