Modélisation de la dynamique des populations naturelles d'Aedes albopictus et réponse à la lutte antivectorielle

par Marion Haramboure

Thèse de doctorat en Sciences de l'évolution et de la Biodiversité

Sous la direction de Pierrick Labbé et de Annelise Tran.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec ASTRE - Animal, Santé, Territoires, Risques et Ecosystèmes (laboratoire) .


  • Résumé

    Le moustique tigre, Aedes~albopictus, représente une menace sanitaire par la transmission de maladies virales humaines. Malgré l'existence de moyens de lutte, la maîtrise des populations d'Ae.~albopictus reste un enjeu contraint par une connaissance fine de leur dynamique dans l'espace et le temps. Dans ce contexte, les modèles mathématiques sont des outils de choix pour tester et optimiser ces stratégies de contrôle. L'objectif de cette thèse était d'explorer les effets des méthodes de contrôle sur les populations d'Ae.~albopictus en milieu tropical (La Réunion) et tempéré (Montpellier). L'étude s'est basée sur modèle déterministe détaillant l'ensemble du cycle de vie du moustique, piloté par le climat et l'abondance de gîtes larvaires. Nous avons intégré au modèle les effets de différentes méthodes de lutte sur la dynamique des populations d'Ae.~albopictus. Une attention particulière a été portée aux méthodes basées sur des lâchers de mâles stériles. L'analyse du modèle nous a permis de mieux comprendre et identifier les stratégies de lutte efficaces en terme de réduction et résilience des populations d'Ae.~albopictus, afin de les optimiser en conséquence. Les stratégies de lutte intégrée ont pour objectif final de prévenir l'émergence d'épidémie. C'est pourquoi le modèle de dynamique des populations à La Réunion a été couplé avec un modèle épidémiologique. Des études supplémentaires devront être réalisées pour ajuster les prédictions du modèle avant de pouvoir étudier l'impact de stratégies de lutte intégrée sur la transmission de la dengue.

  • Titre traduit

    Modeling the natural populations dynamic of Aedes albopictus and response to vector control


  • Résumé

    The tiger mosquito, Aedes~albopictus, poses a health threat through the transmission of human diseases. Despite fighting facilities, controlling the Ae.~albopictus populations remains a stake constained by a precise knowledge of their dynamics in space and time. In this context, mathematical models are a tool of choice to test and optimize these control strategies. The objective of this thesis was to explore the effects of control methods on Ae.~albopictus populations from tropical (La Réunion) and temperate (Montpellier) areas. The study was based on a deterministic model detailing the life cycle of the mosquito, driven by weather and the abundance of larval breeding sites. We incorporated into the model the effects of different control methods on the Ae.~albopictus populations dynamics. We gave a particular attention to methods based on sterile male released. Analysis of the model allowed us to better understand and identify effective control strategies in terms of reduction and resilience of Ae.~albopictus populations, in order to optimize them accordingly. The main purpose of integrated control management is to prevent the emergence of epidemics. We had therefore coupled the population dynamics model from La Réunion with an epidemiological model. Further studies will need to be realized to adjust the model predictions before being able to to study impact of integrated control strategies on dengue transmission.