Thèse en cours

La question du soi passif dans la phénoménologie génétique d'Edmund Husserl

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Amalia Trepca
Direction : Inga RomerAlexander Schnell
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Philosophie
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2017
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes en cotutelle avec Université de Wuppertal
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de philosophie
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : IPhiG - Institut de Philosophie de Grenoble

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Dans mon projet de thèse je me propose d'aborder la question de la subjectivité dans la phénoménologie. Plus précisément, je traiterai le problème de la compréhension du soi dans l'œuvre de Edmond Husserl .Je me propose de développer une conception du soi qui échappe, d'une part, à la fixité des égologies classiques, dont la position husserlienne témoigne dans une certaine mesure, tout en m'éloignant, d'autre part, de la conception du soi cantonné dans la narrativité. Ainsi, j'espère dégager une position que l'on puisse engager dans le débat contemporain autour de la subjectivité.