Modélisation du processus d'adoption de la démarche RSE et de son instrumentation via le reporting sociétal : cas des entreprises localisées à Madagascar

par Felaniainamalala Rabekolokolomanana

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Evelyne Lande et de Pascal Barneto.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de École doctorale Sociétés et Organisations (Limoges ; 2009-2018) depuis le 06-12-2016 .


  • Résumé

    Madagascar est doté d’une biodiversité unique au monde mais très vulnérable aux conséquences du changement climatique, à l’instabilité politique, à la corruption et aux fraudes. Depuis quelques années (2014-2016), la promotion de la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) figure parmi les priorités du Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts (MEEF) malgache afin de contribuer d’une manière significative à la réalisation des objectifs de développement durable. Néanmoins, aucun texte de loi dédié à la RSE n’existe, et pourtant, Harison (2013) a montré que la notion de la RSE se fait sentir et que les entreprises ont fait des avancées majeures et ont réalisées plusieurs initiatives louables en la matière. Cette recherche a été réalisée auprès de 22 entreprises ayant adopté une démarche de RSE à Madagascar à travers une analyse de contenu thématique à l’aide du logiciel Nvivo 11 permettant de répondre à la problématique de recherche : Quels sont les facteurs favorisant la mise en pratique de la RSE et de son instrumentation via le reporting sociétal ? Ainsi, la recherche a permis d’élaborer un modèle contextuel inspiré du modèle de contingence de Lüder (1992) via une hybridation entre la théorie néo-institutionnelle de DiMaggio et Powell (1983) et de la théorie de la contingence de Lawrence et Lorsch (1967).


  • Résumé

    Madagascar is endowed with a unique biodiversity in the world but highly vulnerable to the consequences of climate change, political instability, corruption and fraud. In recent years, the promotion of corporate social responsibility reporting (CSR) has been one of the priorities of Madagascar's Ministry of the Environment, Ecology and Forests (MEEF) in order to contribute significantly to the achievement of sustainable development objectives. Nevertheless, no legislation dedicated to CSR exists, and yet Harison (2013) has shown that the notion of CSR is being felt and that companies are experiencing major progress and several commendable initiatives in this area. This research was carried out with 22 companies that have adopted a CSR approach in Madagascar through a thematic content analysis using the Nvivo 11 software to answer the research question: What are the factors that promote the implementation of CSR and this instrumentation through societal reporting? Thus, the research made it possible to develop a contextual model inspired by Lüder's (1992) contingency model via a hybridisation between DiMaggio and Powell's (1983) neo-institutional theory and Lawrence and Lorsch's (1967) contingency theory.