Thèse en cours

Saint-Germain-en-Laye sous le règne de Louis XIV: la ville et la cour

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Elodie Thomas
Direction : Chantal Grell
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Histoire, histoire de l'art et archéologie
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2011
Etablissement(s) : université Paris-Saclay
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Dynamiques Patrimoniales et Culturelles
établissement de préparation de la thèse : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (1991-....)

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Saint Germain fut un lieu d’expérimentation pour Versailles, qu’il s’agisse de l’aménagement des châteaux, de l’évolution de l’espace curial, de la transformation des bâtiments et des jardins, comme du développement de la ville. A la seule différence que la cour n’y faisait que des séjours saisonniers, et que l’urbanisme n’y connut pas le caractère systématique de Versailles. Ce doctorat porte sur l’évolution et le développement du bâti et de la propriété foncière et sur la spéculation qui est y consécutive. Les problèmes d’urbanisme, d’approvisionnement seront étudiés mais également les problèmes de salubrité liés à la présence épisodique des courtisans qui suivaient le roi dans ses déplacements, et qui ne pouvaient être logés au château. La période abordée concernera les grandes heures de Saint-Germain, jusqu’à son abandon en 1682, lorsque Louis XIV installe sa cour à Versailles, et le moment où la cour des Stuart en exil s’y installa.