Thèse en cours

Les stratégies des acteurs publics et privés dans la diffusion d'une innovation technologique. Cas des cépages résistants en viticulture

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 23/11/2018. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Leila Khefifi
Direction : Leila Temri
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences de Gestion
Date : Inscription en doctorat le
Soutenance le 23/11/2018
Etablissement(s) : Montpellier
Ecole(s) doctorale(s) : EDEG - Economie Gestion
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : MOISA - Marchés, Organisations, Institutions et Stratégies d'Acteurs -
Jury : Président / Présidente : Jean Marc Touzard
Examinateurs / Examinatrices : Leila Temri, FrancK Duquesnois, Louis Antoine Saisset
Rapporteurs / Rapporteuses : Corinne Tanguy, Danielle Galliano

Résumé

FR  |  
EN

Notre recherche a pour objectif de comprendre dans quelles conditions se développe l’innovation technologique “cépages résistants” dans un contexte de forte incertitude et de complexité et quels sont les principaux facteurs socio-économiques et stratégiques qui bloquent ou stimulent la diffusion de ces variétés dans le domaine de la viticulture. Pour traiter ce sujet, nous avons mobilisé deux approches théoriques : l’approche sociotechnique et celle par les fonctions du système techniques innovant (STI). Dans une première étape, nous avons réalisé la collecte des données primaires, issues d’une trentaine d’entretiens. Nous avons, dans un second temps, approfondi notre étude grâce à une enquête par questionnaire, dont 56 ont été complétés. Nous avons choisi de traiter ces données par une analyse de contenu thématique qui nous semble la plus adaptée et recommandée dans le contexte de la présente recherche vu la confidentialité et la sensibilité des données que nous avons pu obtenir. Nous avons vérifié la validité et la fiabilité de nos données après avoir réalisé une triangulation et consulté des experts. La première phase d’analyse, exploratoire, nous a permis d’identifier les facteurs sociotechniques les plus importants qui pourraient expliquer le blocage de la diffusion des nouvelles variétés résistantes, en distinguant les acteurs publics et les acteurs privés. . La deuxième phase a consisté à analyser les éléments les plus importants des fonctions du STI afin d’identifier les forces et les faiblesses du système. Nous avons fait un focus particulier sur les facteurs qui améliorent la légitimité de la technologie. A partir de cette analyse, nous avons formulé des recommandations destinées à améliorer le fonctionnement du système d’innovation articulé autour des cépages résistants.