Thèse en cours

Les interactions entre les roussettes, les plantes et les hommes : implications pour la conservation

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 16/11/2016. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Sheema ABDUL AZIZ
Direction : Pierre-Michel ForgetAhimsa Campos-arceiz
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé
Date : Inscription en doctorat le 18/03/2015
Soutenance le 16/11/2016
Etablissement(s) : Paris, Muséum national d'histoire naturelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris)

Résumé

FR  |  
EN

Les interactions plantes-roussettes fournissent d'importants services écosystémiques mais sont aussi une source de conflits Homme-Nature. Une revue de la littérature (1990- 2015) a montré des lacunes géographiques et thématiques sur les roussettes. Des données sur la petite roussette Pteropus hypomelanus en Malaisie péninsulaire ont été collectées pour aider à conservation des roussettes. Une enquête par questionnaire a montré que les attitudes négatives des locales à leur égard est due à préoccupations sur le pillage des fruits dans les vergers et jardins, le bruit, et l'hygiène. Le séquençage de prochaine génération des fèces de P. hypomelanus suggère cependant que son régime est dominé par les figues sauvages. Les pièges photographiques révèlent aussi son rôle comme pollinisateur du durian Durio zibethinus, un arbre aux fruits à forte valeur économique. Cette thèse permet de mieux cerner le rôle écologique des roussettes et d’argumenter pour leur conservation et celle des forêts.