Thèse en cours

Des produits naturels peptidiques chez Pseudomonas : la diversité, la biosynthèse et les rôles écologiques

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 13/12/2018. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Zhilai Hong
Direction : Yanyan Li
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Chimie Biologie
Date : Inscription en doctorat le 09/12/2015
Soutenance le 13/12/2018
Etablissement(s) : Paris, Muséum national d'histoire naturelle
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris ; 1995-....)

Résumé

FR  |  
EN

Les produits naturels peptidiques d’origine bactérienne possèdent une forte diversité structurale et fonctionnelle, constituant ainsi une source importante de médicaments humains et de produits phytosanitaires. Nos travaux se focalisent sur la découverte, la compréhension de la biosynthèse et des fonctions écologiques de deux métabolites peptidiques, respectivement, chez Pseudomonas. Tout d’abord, nous avons isolé et caractérisé deux molécules majeures, les azétidomonamides, issues d’une voie de biosynthèse des peptides non-ribosomiques qui est régulé par le quorum sensing chez le pathogène humain Pseudomonas aeruginosa. Leur mécanisme de biosynthèse a été élucidé par des approches in vivo et in vitro, qui révèlent l’implication d’une nouvelle enzyme dépendante de la S-adénosylméthionine. Nous avons ensuite montré que les azétidomonamides impactent la croissance de P. aeruginosa in vitro et atténuent sa virulence chez le modèle d’insecte Galleria mellonella. Ces phénotypes indiqueraient une fonction pour les azétidomonamides dans l’adaptation du pathogène à l’hôte. Deuxièmement, par les approches guidées par l’analyse des génomes (genome mining), nous avons tenté d’identifier les métabolites apparentés aux méthanobactines (Mbns), des métallophores peptidiques, chez une bactérie environnementale Pseudomonas extremaustralis. Grace à une banque de transposon, les éléments régulateurs de la production de ces peptides ont été identifiés. La caractérisation in vitro des étapes clés dans la biosynthèse des Mbns a été effectuée et sera discutée. L’ensemble de ces travaux apportent la première connaissance sur la biogenèse des Mbns chez les bactéries non-méthanotrophes.