Thèse en cours

SANS LA LOI MAIS PAR LA FOI… ET DANS L’« UNIQUE CORPS » EXEGESE DE ROMAINS 12,1 – 15,13

FR  |  
EN

Accès à la thèse

Triangle exclamation pleinLa soutenance a eu lieu le 30/11/2017. Le document qui a justifié du diplôme est en cours de traitement par l'établissement de soutenance.
Auteur / Autrice : Andrianorojaona Razanadrakoto
Direction : Élian Cuvillier
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Études grecques et latines
Date : Inscription en doctorat le 01/10/2012
Soutenance le 30/11/2017
Etablissement(s) : Montpellier 3
Ecole(s) doctorale(s) : Langues, Littératures, Cultures, Civilisations
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : CRISES - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Le lien entre la théologie de la justification par la foi et l'éthique a toujours été une des préoccupations principales des exégètes qui s'appliquent sur l'épître aux Romains. Dans son exhortation (Rom. 12-15), Paul part d'une nouvelle notion non signalée dans la première partie de la lettre à savoir la métamorphose par le renouvellement de l'intelligence. Cette étape de la vie d'un croyant peut être comprise comme une traduction pratique de la justification, non pas une étape après. Ainsi, cette justification par la foi qui se traduit en la personne du croyant comme une métamorphose opérée par Dieu lui-même permet au sujet croyant d'entrer dans une communion avec Dieu ainsi qu'avec les autres dans l'unique corps en/par Christ. Autrement, c'est plutôt l'action de Dieu en la personne de chaque croyant qui fait de ce dernier membre de cet unique corps. La suite de l'exhortation se focalise surtout sur le déploiement de cette notion d'unique corps en/par Christ dans l'existence du croyant, c'est-à-dire dans sa relation avec les autres. De plus, l'amour considéré par Paul comme une force théologale régissant cet unique corps agit indépendamment de chaque croyant en les ramène dans une relation triangulaire dans laquelle Dieu a toujours sa place. Du coup, toutes les relations quotidienne du croyant, celui qui est justifié par la foi, se voient redéfinies à partir de ces différentes notions: métamorphose, par Christ, amour.