Thèse en cours

Crise de Liquidité Endogènes dans les marchés financiers

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Cécilia Aubrun
Direction : Michael BenzaquenJean-Philippe Bouchaud
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Physique
Date : Inscription en doctorat le 04/01/2021
Etablissement(s) : Institut polytechnique de Paris
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de l'Institut polytechnique de Paris
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : LADHYX - Laboratoire d'hydrodynamique

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Les données empiriques montrent que la liquidité dans le carnet d'ordres (caractérisée par les événements du carnet d'ordres : soumission d'ordres, annulation d'ordres, ordres marchés) est influencée par les fluctuations passées des prix. Notamment, la liquidité tend à diminuer avec l'amplitude de la volatilité. En utilisant les processus de Hawkes, le modèle de Santa-Fe ou encore l'effet Zumbach, il est possible de modéliser le carnet d'ordres et ses événements. L'étude des crises de liquidité est aussi permise par la modélisation du spread. En effet, une crise de liquidité peut être assimilée à une ouverture du spread à l'infini. Différents modèles permettant d'étudier l'ouverture et la fermeture du spread peuvent alors être utilisés : Hawkes linéaire ou quadratique... Les objectifs de cette recherche sont d'étendre une étude précédente à des modèles multidimensionnels ou à d'autres assets financiers comme les actions, les options, les matières premières (…). Par ailleurs, nous approfondirons aussi les rôles du spread effectif, de la volatilité et des tendances des prix dans les crises de liquidité.