Territoires de la mer, une géographie à la voile des marges océaniques européennes

by Matheo Ricardou

Thesis project in Geographie humaine

Under the supervision of Olivier Archambeau.

Ongoing thesis at Paris 8 , under the authority of 401 "Sciences sociales" , in a partnership with Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces (equipe de recherche) since 05-10-2023 .


  • Abstract

    The aim of this thesis is to analyse the European ocean margins from the point of view of those who 'practice the sea'. These insular areas are undergoing a great deal of change, whether societal, political or environmental, leading to geographical transformations and the emergence of new uses for the sea. To grasp these changes, the research field will be hybrid, conducted at sea and on the coasts. Based on the European Union's Overseas Countries and Territories (OCTs) and Outermost Regions (ORs), as well as their maritime areas. From the island of Porto Santo in the European Atlantic Ocean to the island of Saba in the Caribbean Sea, we will apply Camille Parrain's (2012) precept that to observe these spaces, you have to be a sailor, understand other laws and other rules, and go in 'merritory'.


  • Abstract

    L’objectif de cette thèse est de mener une analyse des marges océaniques européennes, en se plaçant du côté de ceux qui « pratiquent la mer ». Ces espaces insulaires sont soumis à de nombreux changements, tant ; sociétaux, politiques qu’environnementaux, qui entrainent des transformations géographiques et font émerger de nouveaux usages de la mer. Pour saisir ces mutations, le terrain de recherche sera hybride, mené en mer et sur les littoraux. S’appuyant sur les Pays et Territoire d’Outre-Mer (PTOM) et les Régions Ultrapériphériques (RUP) de l’Union Européenne, ainsi que leur espace maritime. De l’île de Porto Santo, dans l’Océan Atlantique européen, à celle de Saba dans la mer des Caraïbes, nous appliquerons le précepte de Camille Parrain (2012), qui dit que pour observer ces espaces, il faut être marin, comprendre d’autres lois, d’autres règles et se rendre en « merritoire ».