Thèse en cours

Essais sur les causes et les conséquences des normes de genre

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Huali Wu
Direction : Estefania Santacreu vasut
Type : Projet de thèse
Discipline(s) : Sciences économiques - EM2PSI
Date : Inscription en doctorat le 01/09/2020
Etablissement(s) : CY Cergy Paris Université
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Économie, Management, Mathématiques , Physique et Sciences Informatiques (EM2PSI)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : THEMA -Théorie économique, modélisation et applications

Résumé

FR  |  
EN

Je trouve que le mariage en tant qu'institution ancienne et forme d'apprentissage social horizontal et oblique conduit à des attitudes conservatrices en matière de rôles de genre pour les femmes chinoises. En utilisant les données représentatives nationales, je constate que plus les femmes restent longtemps dans le mariage, plus elles ont des attitudes de genre conservatrices. Il est difficile d'identifier la causalité de l'impact du mariage précoce sur les attitudes, car les attitudes conservatrices en matière de rôles de genre affectent la décision de se marier tôt. Pour répondre à cette préoccupation de causalité inverse, j'utilise la loi sur la scolarité obligatoire de 1986 en Chine comme variable instrumentale, qui fournit une variation exogène dans la décision de mariage pour les hommes et les femmes. En manipulant le canal de la scolarisation sur le mariage, j'identifie les relations causales entre l'exposition au mariage et les attitudes liées aux rôles de genre. En examinant les effets des années de scolarisation sur les attitudes non liées au genre telles que la confiance et la misanthropie pour les femmes mariées, et sur les attitudes de genre pour les femmes célibataires, j'écarte l'effet nourricier direct de la scolarisation sur les attitudes. En examinant les mécanismes de causalité en jeu, je montre que le mariage limite considérablement la participation des femmes, mais pas des hommes, aux activités sociales, telles que les rencontres avec des amis et la navigation en ligne, et limite leur échange d'informations. Cet article met en lumière l'interaction dynamique entre le mariage en tant qu'institution formelle et les attitudes liées aux rôles de genre en tant qu'institution informelle. Cet article contribue également à considérer le mariage comme une forme d'apprentissage social horizontal et oblique qui façonne durablement les attitudes des individus en matière de rôles de genre.