Thèse soutenue

Systèmes concurrents hiérarchiques : équivalence, analyse et structuration

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre Bouvier
Direction : Hubert GaravelRadu Mateescu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 12/10/2023
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Mathématiques, sciences et technologies de l'information, informatique (Grenoble ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'informatique de Grenoble
Equipe de recherche : Equipe-projet Construction de systèmes concurrents vérifiés (Montbonnot, Isère ; 2012-....)
Jury : Président / Présidente : Bertrand Mnacho Echenim
Examinateurs / Examinatrices : Mihaela Sighireanu
Rapporteurs / Rapporteuses : Yann Thierry-Mieg, François Vernadat

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Dans le cadre de la vérification des systèmes concurrents, nous étudions les réseaux de Petri et une de leurs extensions, les NUPN (acronyme anglais de « réseaux de Petri à unités imbriquées »), qui leur apportent modularité et hiérarchie par une structure en processus séquentiels, imbriqués sous la forme d’un arbre. Nous proposons diverses techniques permettant de résoudre plusieurs questions relatives aux réseaux de Petri et aux NUPN. D'abord, nous exposons des approches pour décider efficacement l'isomorphisme des réseaux de Petri et des NUPN. Puis, nous définissons des algorithmes pour détecter les places mortes et les transitions mortes, ce qui permet l'élimination du code mort, ainsi que des algorithmes pour détecter les places concurrentes, qui donnent des informations sur la concurrence des réseaux. Enfin, nous abordons la traduction automatisée des réseaux de Petri en réseaux d’automates communicants, en NUPN avec des processus imbriqués, ou en différentes algèbres de processus. Ces algorithmes ont été implantés et testés sur de grandes collections de réseaux d’origine académique, industrielle, ou provenant de compétitions internationales.