Une approche épistémologique du microenvironnement tumoral

by Sarah Yvonnet

Doctoral thesis in Philosophie

Under the supervision of Anouk Barberousse and Alexandre Escargueil.

Thesis committee President: Philippe Pourquier.

Thesis committee members: Maël Lemoine, Lucie Laplane.

Examiners: Alberto Cambrosio, Marta Bertolaso.

  • Alternative Title

    An epistemological approach of the tumor microenvironment


  • Abstract

    Cancer research has long been dominated by a genetic and molecular research approach of the disease. However, the accumulation of experimental data since 2000 also highlights the importance of another factor in carcinogenesis: the tumor microenvironment (TME). The study of the TME is accompanied by different assertions in the scientific literature: it would be an opportunity to improve therapies and enrich current knowledge or, on the contrary, it would be a new "paradigm" and would allow the development of new types of therapies.Our thesis proposes an analysis of the evolution of the field of oncology (and of the hypothesis of a potential scientific change) starting from the introduction of the study of the TME. We propose an original approach to this question by adopting two epistemological assumptions. First, we analyze both the scientific and medical communities. We study the continuum between fundamental research and clinical practice, articulating philosophy of biology and philosophy of medicine. Secondly, we conduct our philosophical analysis not only from a theoretical point of view but also as close as possible to the practices, behaviors, methods, and research organizations that participate in this scientific change. To do so, we will use methods rarely used in philosophy, such as semi-directive interviews or field observations.This approach aims to produce a philosophical analysis that contributes to both the philosophical and biomedical literature.


  • Abstract

    La recherche sur le cancer a longtemps été dominée par un programme de recherche génétique et moléculaire. Cependant, l'accumulation de données expérimentales à partir des années 2000 souligne également l’importance d’un autre facteur dans la carcinogenèse : le microenvironnement tumoral (TME). L'étude du TME s’accompagne de différentes affirmations dans la littérature scientifique : elle serait une opportunité d’améliorer les thérapies et enrichir les connaissances actuelles ou au contraire elle serait un nouveau « paradigme » et permettrait de développer de nouveaux types de thérapies. Notre thèse propose une analyse de l’évolution du domaine de l’oncologie (et de l’hypothèse d’un potentiel changement scientifique) à partir de l’introduction du domaine d’étude du TME. Nous proposons une approche originale de cette question en adoptant deux hypothèses épistémologiques. Premièrement, nous analysons à la fois la communauté scientifique et la communauté médicale. Nous étudions le continuum existant entre recherche fondamentale et pratique clinique, en articulant philosophie de la biologie et philosophie de la médecine. Deuxièmement, nous menons notre analyse philosophique non pas seulement d’un point de vue théorique mais également au plus près des pratiques, des comportements, des méthodes, des organisations de recherche qui participent à ce changement scientifique. Pour cela, nous recourrons à des méthodes peu utilisées en philosophie comme celles des entretiens semi-directifs ou des observations de terrain. Cette approche a pour vocation de produire une analyse philosophique qui contribue à la fois à la littérature philosophique et à la littérature biomédicale.


It's available in the institution of thesis defence.

Consult library

Version is available

Where is this thesis?

  • Library : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.