Four essays on inequality and social reforms in China

by Diana Cheung

Doctoral thesis in Sciences économiques

Under the supervision of Jean-Pierre Laffargue.

defended on 27-06-2014

in Paris 1 , under the authority of École doctorale d'Économie (Paris) , in a partnership with Centre d'économie de la Sorbonne (Paris ; 2006-....) (équipe de recherche) .


  • Abstract

    This dissertation sheds some light on inequality in China and on how social reforms may contribute to reduce it. The first part provides some insights on intergenerational inequality. Intergenerational persistence in income and consumption is fairly important, especially in rural areas, for rural citizens living in urban areas and for the poorest. In other words, upward mobility is low. Income inequality between parents accounts for 12% of the consumption inequality between children, while the transmission of parental preferences explains half of it. These results are important for government policies on consumption stimulation. They reveal that consumption inequality is mainly inherited from parents and that both redistribution policies and cultural change have to be taken into account by future policies meant to incentivize household consumption. The second part assesses the impact of a health insurance scheme, the New Medical Cooperative Scheme (NCMS) on rural households savings and consumption. On average, NCMS participation decreases household savings. This decrease is not immediate but takes place in the two years following the implementation of the scheme. It is persistent and smoothed over time. Insured households reallocate their money towards investments rather than consumption of durables. These findings corroborate the highly uncertain environment Chinese households are living in. They are encouraging for Chinese policy-makers as they demonstrate that establishing a more secure environment helps to reduce household savings; it also allows parents to invest in their children's opportunities and thus to reduce intergenerational inequality in the longer run. However, the distributional study shows that NCMS may not be appropriate to address the needs of the poorest households, which indicates the relevance of generalizing a specific scheme which targets them, such as the Medical Financial Assistance.

  • Alternative Title

    Quatre essais sur l'inégalité et les réformes sociales en Chine


  • Abstract

    Cette thèse étudie les inégalités en Chine et la manière dont les réformes sociales peuvent contribuer à les réduire. La première partie fournit une étude sur les inégalités intergénérationnelles de revenu et de consommation. Ces inégalités sont importantes, en particulier dans les zones rurales, pour les citoyens ruraux des zones urbaines et pour les plus pauvres. En d'autres termes, la mobilité sociale est faible. Les inégalités de revenu entre les parents expliquent 12% des inégalités de consommation entre les enfants alors que la transmission de leurs préférences en explique la moitié. Ces résultats sont importants pour les politiques visant à stimuler la consommation. Ils montrent que les inégalités de consommation sont principalement héritées. Ainsi, les futures politiques cherchant à inciter la consommation doivent à la fois miser sur la redistribution et sur le changement culturel. La deuxième partie évalue l'impact d'une assurance maladie, the New Medical Cooperative Scheme (NCMS) sur l'épargne et la consommation des ménages ruraux. En moyenne, la participation à la NCMS diminue l'épargne des ménages. Cette baisse se produit dans les deux années suivant la mise en place de l'assurance, elle persiste et est lissée dans le temps. Les ménages effectuent des dépenses d'investissement plutôt que de consommation. Ces résultats soulignent l'environnement très incertain auquel les ménages chinois font face. Ils sont encourageants pour les décideurs politiques car ils montrent que la création d'un environnement plus sûr contribue à réduire l'épargne des ménages ; il permet aussi aux parents d'investir dans les opportunités de leurs enfants et donc de réduire les inégalités entre les générations à plus long terme. Cependant, l'étude distributionnelle montre que la NCMS n'est pas appropriée pour répondre aux besoins des ménages les plus pauvres, ce qui indique la pertinence de généraliser un régime spécifique les visant, comme le Medical Financial Assistance.

Consult library

Version is available

Where is this thesis?

  • Library : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Library : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.