Thèse soutenue

Les dents animales perforées au Magdalénien : nouvelles perspectives fonctionnelles : étude de quatre sites pyrénéens : Isturitz, le Mas d'Azil, Arudy et Gourdan

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne-Laure Mereau
Direction : Nicole PigeotRandall Keith White
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Préhistoire-Ethnologie-Anthropologie
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Résumé

FR

Ce travail de thèse concerne les dents animales perforées magdaléniennes. Notre étude s'appuie sur l'étude de quatre gisements pyrénéens : Isturitz (Pyrénées-Atlantiques), le Mas d'Azil (Ariège), Arudy (Pyrénées- Atlantiques) et Gourdan (Haute-Garonne). La première partie de ce travail présente la démarche méthodologique adoptée lors de l'étude du matériel. Il s'agit notamment d'une réflexion sur le développement de l'usure. La seconde partie est un travail historiographique sur les sites étudiés. L'analyse techno-fonctionnelle fait l'objet de la troisième partie. Elle prend en compte les supports choisis, les techniques employées lors des phases de transformations et les éventuels stigmates d'usure résultant de l'utilisation de l'objet. Les résultats obtenus mettent en évidence deux grandes catégories de fonction: la fonction ornementale et la fonction pratique. Si la fonction ornementale était déjà bien identifiée et donc évidente, la fonction pratique était mal voire méconnue. Or, au sein de notre corpus, des dents ayant servi de boutons ou de poinçons ont été identifiées grâce une analyse tracéologique systématique. La quatrième partie traite séparément ces deux ensembles et met en évidence des différences notables au niveau du choix des supports, du port des objets et du décor. Ces données sont replacées dans une perspective chronologique et géographique plus large.