Thèse soutenue

Contribution à l'amélioration des performances des génératrices synchrones : nouvelle structure d'excitation basée sur une machine à aimants et combinée à des lois de commande avancées

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Emile Bowendnéré Mouni
Direction : Gérard ChampenoisSlim Tnani
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Automatique et génie électrique
Date : Soutenance en 2008
Etablissement(s) : Poitiers
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : École nationale supérieure d'ingénieurs (Poitiers ; 1984-....)

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Dans cette thèse une contribution a été faite sur l’étude et l’amélioration des performances de la génératrice synchrone (GS). C’est ainsi qu’une nouvelle structure d’excitation de la GS, basée sur l’utilisation d’une machine à aimants permanents combinée avec un pont redresseur à thyristors, a été proposée en vue d’alimenter directement l’inducteur de celle-ci. Afin de tirer un grand avantage de cette structure d’excitation dont la dynamique est par nature plus rapide que celle des structures classiques, deux lois de commande ont été mise en place : la commande prédictive et la commande H∞ et elles ont fourni des résultats assez similaires et très satisfaisants en simulation. Pour la validation expérimentale, une implantation en temps réel via une interface Dspace, nous a permis de conclure quant à la validité de notre approche. Une comparaison avec une structure d’excitation industrielle a été faite afin d’évaluer aussi bien quantitativement que qualitativement l’apport effectif de ce travail. Ainsi en termes de chutes/dépassement de tension, de temps de réponse et de taux de distorsion des signaux de sortie, la nouvelle approche combinée à une loi de commande moderne apporte une meilleure réponse par rapport aux structures classiques.