Thèse soutenue

Le mésolithique de Haute-Normandie : l'exemple du site d'Acquigny "l'Onglais" (Eure) : contribution à l'étude des gisements mésolithiques de plein-air

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bénédicte Souffi
Direction : Nicole Pigeot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Préhistoire. Ethnologie. Anthropologie
Date : Soutenance en 2003
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Depuis ces dix dernières années, d'importantes découvertes ont entraîné un renouveau des problématiques sur le Mésolithique. Dans le cadre de notre travail, l' étude du gisement d' Acquigny, a permis, en explorant plusieurs champs d'investigation, d'aborder plusieurs de ces thèmes. Après avoir rediscuté les conditions taphonomiques et remis en cause la seule datation réalisée, une première intention visait à déterminer la nature de l' occupation mésolithique, en vérifiant deux hypothèses. Tout d'abord l'éventualité d'une homogénéité culturelle du gisement conformément aux premières interprétations, puis celle d'une succession d' occupations à différentes phases du Mésolithique. Au terme de cette étude, la seconde hypothèse nous est apparue plus convaincante. En effet, la composition typologique de deux sondages réalisés à proximité du secteur fouillé, ainsi qu'une répartition typologique et spatiale en fonction des aspects physiques différentiels du matériel lithique, isolent plusieurs ensembles typologiques. Parallèlement, cette étude a su entraîner un réexamen des données régionales, et une -nouv-elle proposition chronologique.