Thèse soutenue

L'évolution du naturisme et de l'éducation physique : les influences réciproques (XIXe siècle-milieu du XXe siècle)

FR
Auteur / Autrice : Sylvain Villaret
Direction : Pierre Arnaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences. Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives
Date : Soutenance en 2001
Etablissement(s) : Lyon 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Le concept de naturisme est créé au XVIIIe siècle en France afin de désigner la philosophie médicale initiée par Hyppocrate. Reposant sur une conception particulière des rapports entre le corps et la nature, le naturisme évolue en relation avec le champ de l'éducation physique. Cette recherche étudie les influences existant entre les deux entités et leurs conséquences sur l'évolution des formes de naturisme comme sur les propositions en matière d'éducation physique et des sports. Elle s'inscrit dans une perspective européenne, les modèles de l'Europe du Nord ayant pour beaucoup déterminé les rapports exixtant en France entre le naturisme et l'éducation physique. Du point de vue des résultats il appraît que les acteurs de l'éducation physique ont joué un rôle déterminant en fournissant au naturisme une grande part de ses adeptes et en participant à son émancipation du milieu médical. Par ailleurs, depuis les années 20, la majorité des mouvements naturistes se structure par le biais de centres sportifs ou d'éducation physique. Le naturisme devient ainsi un mode de vie alternatif, basé sur le dévêtissement, le retour à la nature et une approche spécifique de l'éducation physique et des sports. Réciproquement, la diffusion du naturisme dans le champ de l'éducation physique modifie les pratiques et les conceptions de la santé, de la force. Elle s'amplifient au point que, dans les années 30, les thèses naturistes deviennent incontournables en éducation physique. Apparaissent ainsi de véritables systèmes de formation corporelle naturiste, tels que la Méthode Naturelle de G. Hébert.