Thèse soutenue

Interactions a distance dans la chromatine : le modele de la repression generalisee chez la levure saccharomyces cerevisiae

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : CECILE BOSCHERON
Direction : Patrick Gilson
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1998
Etablissement(s) : École normale supérieure (Lyon ; 1987-2009)

Résumé

FR

Une forme d'heterochromatine, appelee chromatine silencieuse, reprime la transcription des genes sexuels aux loci hml et hmr et a proximite des repetitions telometriques. La formation de cette chromatine est initiee par un complexe nucleoproteique specifique au niveau d'elements cis-regulateurs appeles silencers. Ce complexe se propagerait sur la chromatine environnante par des interactions specifiques avec les histones. En final, la chromatine de l'ensemble de la region devient refractere a de nombreuses transactions genetiques (transcription, recombinaison, etc). Je montre que les silencers ou des parties de silencers cooperent a distance et creent un domaine efficace de repression. Cette cooperativite a distance peut etre interpretee comme une augmentation locale de sites de liaison pour les proteines de la chromatine silencieuse ou une augmentation de la competence de la chromatine pour l'etat silencieux. Une question d'importance est de savoir quels elements genetiques regulent la formation de cette chromatine silencieuse. Je montre dans cette these, que les sequences d'adn subtelomerique inhibent la formation de la chromatine silencieuse. D'autre part, je met aussi en evidence que l'anti-repression peut etre decouplee de l'activation de la transcription et qu'elle peut, de plus, bloquer la propagation d'une chromatine silencieuse. Ces barrieres pourraient jouer un role physiologique tres important en delimitant des domaines d'expression dans le genome.