Thèse soutenue

La représentation visuelle de l'espace chez un insecte : la fourmi Cataglyphis cursor (Hymenoptera, Formicidae)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Isabelle Pastergue-Ruiz
Direction : Guy Beugnon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science du comportement et neuroscience
Date : Soutenance en 1995
Etablissement(s) : Toulouse 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'orientation lors du retour au gite sert souvent de cadre a l'etude de la representation spatiale animale, notamment chez les insectes sociaux ou tous les deplacements sont organises autour d'un point fixe, le nid. Notre etude met en evidence, chez les fourmis de l'espece cataglyphis cursor, une etonnante capacite de memorisation des reperes terrestres avec un traitement des informations leur donnant la faculte de reconstruire l'univers visuel pres du nid a partir de plusieurs images percues sur la retine. On propose alors l'existence d'une representation du monde visuel de cet insecte sous la forme d'images memorisees. Si de nombreux auteurs ont decrit chez les insectes la possibilite d'encodage des relations spatiales entre le but a atteindre et les elements du panorama, il n'avait jamais ete demontre auparavant l'existence d'une memorisation des relations spatiales generales entre les differents reperes independamment de la localisation du but. Cette representation globale de l'environnement proche du nid repose donc non seulement sur l'encodage des relations topologiques entre les reperes et le nid, mais aussi sur celui des relations entre les reperes selon un nouveau modele explicatif, le croquis topographique, qui se refere a une representation geocentree. Celle-ci permet notamment aux ouvrieres de cataglyphis cursor de se deplacer selon un nouveau chemin en percevant les reperes sous un autre angle que celui initialement appris. L'auteur a egalement montre que lors de l'apprentissage d'une sequence d'informations visuelles, les fourmis memorisent et identifient les reperes en liaison avec le contexte particulier forme par l'ensemble des indices visuels proches tel que le propose le modele de representation du croquis topographique. Cette memorisation permet un rappel des informations qui, tout en etant facilite par cette mise en forme, n'est pas strictement limite par la sequence spatio-temporelle d'acquisition