Thèse soutenue

Imaginatio per intellectum : intuition, abstraction et sensibilité chez Pierre d'Auriol

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laura Moaté
Direction : Joël Biard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance le 23/03/2023
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : Humanités et Langues - H&L
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'études supérieures de la Renaissance (Tours ; 1956-....)
Jury : Président / Présidente : Fosca Mariani Zini
Examinateurs / Examinatrices : Tiziana Suarez-Nani
Rapporteurs / Rapporteuses : Aurélien Robert, Christophe Grellard

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail de thèse porte sur la théorie de la connaissance et l'ontologie de Pierre d'Auriol, théologien franciscain du début du XIVe siècle. Il cherche à démontrer que, loin de se réduire à la thèse de l'esse apparens, la pensée d'Auriol s'inscrit dans une démarche beaucoup plus large, visant à la fois à instaurer le concept comme foyer de l'édifice noétique, mais aussi à poser le concours des puissances de l'âme comme indispensable à toute intellection. La théorie auréolienne de la connaissance possède donc l'individu comme composé physicopsychique pour fondement. La démonstration s'articule en trois temps. La première partie revient sur l'histoire de la distinction entre connaissance intuitive et connaissance abstractive, avant d'étudier son usage chez Auriol. La seconde s'intéresse au statut de l'imaginatio per intellectum, en pensant l'être du concept, celui du phantasme et celui du discours. Enfin, la troisième partie propose une analyse de la psychologie déployée par Auriol, l'ontologie qui la sous-tend, et ses conséquences pour l'homme tout entier, résolument conçu comme incarné.