Thèse soutenue

Voix plurielles, voies de traverse : la réception de l'art anglais en Allemagne à l'aune des discours et des pratiques culturelles (1816-1908)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Violaine Gourbet
Direction : France NerlichHubertus Kohle
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'Art
Date : Soutenance le 22/03/2023
Etablissement(s) : Tours en cotutelle avec Ludwig-Maximilians Universität (Munich, Allemagne)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Humanités et Langues (Centre-Val de Loire ; 2018-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Interactions, Transferts, Ruptures artistiques et culturels
Jury : Président / Présidente : Stéphanie Sauget
Examinateurs / Examinatrices : Christian Fuhrmeister, Katharina Krause
Rapporteurs / Rapporteuses : Stephen Bann, Pierre Wat

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Les peintres anglais exposent peu dans l'Allemagne du XIXe siècle ce qui a fait dire à certains historiens de l'art allemands que l'on n'avait rien vu de l'art anglais avant le tournant du siècle. Pourtant l'art anglais y avait été bien présent tout au long du siècle. De ce paradoxe est né ce projet de thèse qui souhaite éclairer les voies et voix plurielles d'une réception à la fois populaire et critique qui ne se construit pas seulement face aux originaux, mais aussi, et parfois essentiellement, face aux reproductions, par des biais culturels variés. En mettant l'accent sur le genre de la peinture de paysage, il est possible de retracer l'évolution au long cours de cette réception riche et protéiforme, d'analyser les mécanismes culturels et idéologiques qui la sous-tendent, et d'identifier ses lacunes et ses contradictions. Une question centrale revient tout au long de la période : celle de l'anglicité de l'art anglais. Cette question s'inscrit dans une vision plus large et fantasmée de l'Angleterre. Aussi, en travaillant sur ce complexe contexte de réception, il est possible d'observer le laboratoire d'une histoire de l'art dont l'une des convictions était la définition dans l'art de constantes nationales et identitaires.