Thèse soutenue

Modélisations rétrospectives des dynamiques de déforestation de l’Amazonie équatorienne : vers une hybridation des approches pattern et process

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Romain Mejean
Direction : Martin PaegelowMehdi Saqalli
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance le 10/11/2023
Etablissement(s) : Toulouse 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Géographie de l'environnement (Toulouse ; 1995-....)
Jury : Président / Présidente : Jean-François Mas
Examinateurs / Examinatrices : Joanne Hirtzel, Anne-Gaël Bilhaut
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean-François Mas, María Teresa Camacho Olmedo

Résumé

FR  |  
EN

Les changements d'occupation et d'usage du sol, visibles dans le paysage, comptent parmi les principaux marqueurs des interactions société-environnement. Ils constituent aujourd'hui un enjeu majeur compte tenu de leur contribution aux changements globaux. La modélisation et la simulation permettent à la fois de les analyser, de les expliquer, d'explorer leurs multiples causes et conséquences ainsi que de les anticiper dans le cadre de démarches prospectives. En géographie, la modélisation des changements d'occupation et d'usage du sol est divisée en deux "écoles" qui mettent en œuvre des méthodes fondamentalement différentes : l'approche dite "pattern-based" repose sur leurs formes et structures spatiales macroscopiques tandis que l'approche dite "process-based" formalise leurs processus complexes sous-jacents. Cette thèse vise à rapprocher ces deux démarches dans l'objectif d'améliorer la modélisation et la simulation spatiale des changements. Après une mise en évidence des atouts, des faiblesses et des usages de ces deux approches, nous employons chacune d'entre elles pour simuler les dynamiques de déforestation d'un territoire situé en Amazonie équatorienne. Cette expérience de modélisation duale permet d'abord d'apporter des contributions aux deux approches indépendamment l'une de l'autre, puis rend possible la comparaison des deux modèles, qui aboutit à plusieurs propositions pour envisager leur hybridation.