Thèse soutenue

Éthique et assurance : Les défis philosophiques de l’assurance à l’âge de la Troisième Révolution Industrielle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gabriel Lucchini
Direction : Pierre-Henri Tavoillot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance le 14/06/2023
Etablissement(s) : Sorbonne université
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Concepts et langages (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Sciences, Normes, Démocratie (Paris ; 2018-....)
Jury : Président / Présidente : Anouk Barberousse
Rapporteurs / Rapporteuses : Julien Damon, Thierry Ménissier

Résumé

FR  |  
EN

La philosophie et l’assurance ont une relation que l’on peut dater, a minima, du XVIIème siècle. Au travers de ce manuscrit, nous avons souhaité mettre en lumière la nature de cette relation, et la manière dont les problématiques attachées à l’évolution contemporaine de la rationalité assurantielle (re)mobilisent l’esprit philosophique. Dans le domaine privé, l’apparition des insurtechs, produits de la Troisième Révolution Industrielle, pourrait en effet progressivement dissiper le voile d’ignorance qui, jusqu’ici, couvrait encore les pratiques actuarielles des assureurs, et introduire de nouvelles pratiques discriminatoires, dont nous avons souhaité interroger la légitimité. Dans le domaine public, la gouvernementalité associée au concept d’État-providence semble désormais concurrencée par celle que nous avons appréciée au travers du néologisme d’« État-préventeur ». Tandis que la première s’était construite sur la négation du concept de « faute » (individuelle), et intervenait a posteriori des risques afin d’en réparer les dommages, la seconde réintroduit avec force la nécessité de reconnaître des responsabilités particulières – celles des individus-citoyens et des personnes morales – afin d’obvier à une multiplicité de risques jugée socialement inacceptable. Un renversement de paradigmes qui introduit d’importantes problématiques philosophico-politiques, que nous avons cherché à examiner avec la plus grande attention.