Thèse soutenue

L'Art poétique françois de Jean Vauquelin de La Fresnaye, édition et commentaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Antoine Simon
Direction : Jean-Charles Monferran
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littératures françaises
Date : Soutenance le 16/12/2023
Etablissement(s) : Sorbonne université
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'étude de la langue et des littératures françaises (1998-....)
Jury : Président / Présidente : Jean Vignes
Examinateurs / Examinatrices : Anne-Pascale Pouey-Mounou
Rapporteurs / Rapporteuses : Sandra Provini, Guillaume Peureux

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le recueil des Diverses Poesies, publié à Caen en 1605 par Jean Vauquelin de la Fresnaye, s’ouvre par un Art poetique françois en vers, le premier écrit en alexandrins. Le poète et juriste normand y traduit et développe notamment l’Ars poetica d’Horace. Alors qu’il a rencontré les membres de la Pléiade pendant ses années d’études à Paris et qu’il a publié dans leur sillage un recueil pastoral, Les Foresteries, Vauquelin livre un dernier recueil de plus de 700 pages regroupant la plupart de ses œuvres. Composé de trois livres, cet at poétique se distingue en partie de ses prédécesseurs, n’hésitant pas tour à tour à prendre des allures épiques, bucoliques ou encore biographiques. De surcroit, cette œuvre est ancrée dans une réalité littéraire locale et pourrait tout aussi bien prendre pour titre « l’art poétique normand ». Loin des ouvrages didactiques très précis qui le précèdent, Vauquelin, avec cet art poétique on ne peut plus personnel, portant un regard sur la production poétique de la seconde moitié du XVIe siècle, offre une œuvre originale qui, à certains égards, annonce celle de Boileau.