Thèse soutenue

Impact du flou Gaussian sur le comportement perceptivo-moteur en boxe : une évaluation en réalité virtuelle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Annabelle Limballe
Direction : Richard, James, Guy KulpaSimon Bennett
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS)
Date : Soutenance le 21/06/2023
Etablissement(s) : Rennes 2
Ecole(s) doctorale(s) : Éducation, langages, interactions, cognition, clinique, expertise (Rennes ; 2022-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Mouvement Sport Santé / M2S
Jury : Président / Présidente : Gilles Montagne
Examinateurs / Examinatrices : David Mann, Stefanie Klatt
Rapporteurs / Rapporteuses : Gilles Montagne, Kerstin Witte

Résumé

FR  |  
EN

Les compétences perceptivo-cognitives sont essentielles à la performance en boxe mais restent peu entraînées. Ce projet vise à exploiter les propriétés de la réalité virtuelle (standardisation des stimuli, reproductibilité, préservation du cou-plage perception-action, quantification de la performance en interaction...) afin de proposer de nouveaux outils pour l'évaluation et l'optimisation des processus perceptivo-cognitives sous-jacents à la performance. En particulier, cette thèse s'intéresse à l'impact d'un flou visuel sur les capacités d'anticipation (prise d'information) des boxeurs. Le flou altère les in-formations de détail qui peuvent agir comme des distracteurs mais préserve les informations essentielles telles que le mouvement ci-nématique de base des membres de l'adversaire par exemple. Les premières études ont été réalisées dans des contextes perceptifs li-mités (vidéo en vision monoscopique), avec des effets disparates sur la performance et ne permettent donc pas de conclure sur son in-fluence. L'objectif est donc d'évaluer l'impact du flou visuel sur les capacités d'anticipation de boxeurs de différents niveaux en réalité virtuelle. De plus, en raison du lien entre le flou et la vision périphérique, ce projet étudie l'impact du flou 1) en vision centrale par rapport à la vision périphérique (en utilisant le flou conditionné par le regard) ou 2) sur l'adversaire par rapport à l'environnement. Globalement, les résultats de trois expériences montrent un impact limité du flou sur la performance avec une résilience au flou pour les participants experts.