Thèse soutenue

Fratrie et art : variations du complexe fraternel au sein des processus de création artistique

FR  |  
EN  |  
PT
Auteur / Autrice : Alice Almeida-Cardoso
Direction : Hélène Riazuelo-DeschampsFrançois Pommier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 27/09/2023
Etablissement(s) : Paris 10
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Connaissance, langage, modélisation (Nanterre, Hauts-de-Seine ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : CLInique PSYchanalyse Développement (2014-... ; Nanterre)
Jury : Président / Présidente : Alain Ducousso-Lacaze
Examinateurs / Examinatrices : Hélène Riazuelo-Deschamps, François Pommier, Alain Ducousso-Lacaze, Derek Andrew Robert Humphreys Manterola, Anne Cado-Boissel, Clémence Dayan
Rapporteurs / Rapporteuses : Alain Ducousso-Lacaze, Derek Andrew Robert Humphreys Manterola

Mots clés

FR  |  
EN  |  
PT

Résumé

FR  |  
EN  |  
PT

L’étude des relations fraternelles a été longtemps négligée mais connaît un essor depuis les vingt dernières années encore que la plupart des travaux concernent les fratries ayant vécu des traumatismes. La création artistique a bien souvent été étudié du point de vue intrapsychique et la fratrie des artistes peu concernés dans la création. Ce travail de thèse vise plusieurs objectifs : étudier les processus de la création artistique articulé aux identifications, la transmission psychique et les fantasmes dans la création artistique. Nous cherchons à considérer la dimension groupale et pas seulement les alliances privilégiées qui s’établissent au sein d’une fratrie. La création artistique a été pensée à partir du concept freudien de sublimation mais en tant qu’un phénomène intersubjectif ; et l’œuvre d’art comme une construction située dans l’aire transitionnelle. Cette étude fait travailler l’hypothèse que le lien fraternel pourrait être le moteur de la création pour un ou plusieurs enfants. Ceci, en partant du présupposé que, si le sujet de l’inconscient est indissociable du sujet du lien (Kaës, 2008), on peut présumer que, parfois, les relations fraternelles/sororales affectent la production artistique et jouent un rôle dans l’organisation du lien adelphique. La méthodologie a ciblé des artistes contemporains de tout âge, ayant une fratrie (avec ou sans cohabitation) et qui développent un travail artistique. Le matériel clinique a été recueilli par écrit via des auto-questionnaires et oralement lors des entretiens semi-directifs. Parfois les œuvres des artistes ont enrichit le protocole de recherche. Les résultats ont démontré comment la création artistique et la sublimation peuvent être pensés à partir d’une logique interpsychique.