Thèse soutenue

Le discours théorique sur la poésie en Amérique hispanique entre 1819 et 1919 : Andrés Bello, José María Heredia, Manuel González Prada et Ricardo Jaimes Freyre

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Eduardo Uribe Flores
Direction : Hervé Le Corre
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études hispaniques et latino-américaines
Date : Soutenance le 11/02/2023
Etablissement(s) : Paris 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de Recherche Interuniversitaire sur l'Amérique Latine (Paris)
Jury : Président / Présidente : Éric Beaumatin
Examinateurs / Examinatrices : Hervé Le Corre, Éric Beaumatin, Dolores Phillipps-López, Isabelle Tauzin, Tilmann Altenberg
Rapporteurs / Rapporteuses : Dolores Phillipps-López, Isabelle Tauzin

Résumé

FR  |  
EN

L’objectif général de cette thèse est d’étudier le discours théorique sur la poésie entre 1819 et 1919, à partir de quatre auteurs fondamentaux de cette période. Une fois remise en cause la poétique néoclassique et manquant d’une théorie d’ensemble de la littérature, ces auteurs ont proposé des approches théoriques de la chose littéraire dans des textes d’ordre divers : des traités, des manuels, mais aussi des articles, des comptes rendus ou des paratextes auctoriaux. Nous proposons de lire ce corpus hétérogène comme les réalisations d’un discours théorique sur la poésie, dans lequel la théorie a un statut, une épistémologie, une portée et une formalisation variables. En même temps, la formation de leurs théories réactive des savoirs et des connaissance hérités de la culture classique. Il s’agit d’une dialectique entre les acquis et le besoin de nouvelles connaissances dont nous faisons l’archéologie. La recherche propose aussi une relecture des théories poétiques du XIXe siècle en Amérique hispanique à partir des œuvres de Bello, Heredia, González Prada et Jaimes Freyre.