Thèse soutenue

Nouvelles stratégies innovantes pour la génération de radicaux silyles par voie électrochimique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Tony Biremond
Direction : Thomas PoissonPhilippe Jubault
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance le 13/10/2023
Etablissement(s) : Normandie
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale normande de chimie (Caen)
Partenaire(s) de recherche : Établissement co-accrédité : Institut national des sciences appliquées Rouen Normandie (Saint-Etienne-du-Rouvray ; 1985-....)
Laboratoire : Chimie organique, bioorganique : réactivité et analyse (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime ; 1996-....)
Jury : Président / Présidente : Davide Audisio
Examinateurs / Examinatrices : Thomas Poisson, Philippe Jubault, Aurélie Claraz, Cyril Ollivier
Rapporteurs / Rapporteuses : Aurélie Claraz, Cyril Ollivier

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Les propriétés et la réactivité unique des composés organosilylés en font des briques moléculaires très prisées par la communauté des chimistes organiciens pour la construction de structures complexes. Ces composés sont traditionnellement obtenus par voie polaire avec l’utilisation d’espèces nucléophiles ou de catalyseurs métalliques. Au cours des dernières décennies, le développement de la chimie radicalaire et de la photocatalyse a permis de mettre au point de nouveaux processus de silylation radicalaire. Alors que la majorité des stratégies décrites reposent sur un mécanisme par transfert d’atome d’hydrogène, nous avons souhaité mettre au point une stratégie innovante reposant sur un transfert mono-électronique en utilisant les borosilanes comme précurseurs radicalaires. Nous avons pu développer cette réactivité en utilisant l’électrochimie comme outil moderne pour réaliser des transferts électroniques. Dans ce manuscrit, nous présentons l’application de cette méthode pour réaliser des réactions d’hydrosilylation d’alcynes et de défluorosilylation de styrènes α-di- et tri-fluorométhylés. Pour finir, nous avons développé une nouvelle réaction de silylation électro-médiée par transfert d’atome d’hydrogène à partir d’hydrosilanes.