Thèse soutenue

Contribution à la reproductibilité de l’évaluation des systèmes à empreinte digitale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Abdarahmane Wone
Direction : Christophe RosenbergerChristophe Charrier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 29/11/2023
Etablissement(s) : Normandie
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale mathématiques, information et ingénierie des systèmes (Caen)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation de Caen (1995-....)
établissement co-accrédité : Université de Caen Normandie (1971-....)
Jury : Président / Présidente : Mohammed-Chaker Larabi
Examinateurs / Examinatrices : Frédéric Morain-Nicolier, Kidiyo Kpalma, Joël Di Manno, Stéphanie Schuckers
Rapporteurs / Rapporteuses : Frédéric Morain-Nicolier, Kidiyo Kpalma

Résumé

FR  |  
EN

Les systèmes informatiques sont de plus en plus utilisés au quotidien pour diverses tâches.Au regard des services et des applications concernés, leur sécurité est une garantie essentielle pour leur fonctionnement, ainsi qu'un gage de confiance pour l'utilisateur final. La biométrie est une solution pour cela. La biométrie regroupe l'ensemble des techniques informatiques permettant de reconnaître automatiquement un individu à partir de ses caractéristiques physiques, biologiques, voire comportementales.Elle permet, dans le cadre de l'authentification de s'assurer que seules des personnes légitimes puissent accéder à certaines données, certains endroits ou encore certaines applications.Que ce soient des tâches répétitives et quotidiennes comme déverrouiller son téléphone ou des tâches plus délicates comme valider une transaction bancaire, la biométrie est de plus en plus utilisée non seulement pour sécuriser les systèmes informatiques, mais aussi pour simplifier notre quotidien.Cependant, la sécurité des systèmes biométriques doit être assurée. Un système biométrique doit à la fois pouvoir reconnaître la bonne personne et résister aux attaques. Cela signifie pouvoir donner l'accès à une personne légitime, rejeter une personne illégitime et détecter les fraudes.Cette thèse s'inscrit dans le cadre de la certification des systèmes biométriques qui est une étape qui qualifie la conformité d'un système biométrique donné à un plan de test proposé par une autorité. C'est une étape cruciale avant le déploiement ou l'industrialisation d'une solution biométrique.Nous nous proposons d'explorer le problème de la répétabilité de ces tests. En effet, nous souhaitons qu'une évaluation ou une certification biométrique puisse être indépendante des conditions dans lesquelles elle a été réalisée. Pour cela, nous explorons les impacts qu'ont les conditions environnementales d'acquisition tout comme la technologie d'acquisition pour les systèmes basés sur les empreintes digitales.D'un autre côté, les tests d'attaques sont faits en fabriquant physiquement des instruments d'attaque, ce qui a un coup et s'accompagne de contraintes légales et opérationnelles. Nous explorons la création, basée sur les réseaux de neurones profonds, de ce type d'instruments utilisables dans le cadre de l'évaluation de produits biométriques à empreintes digitales.Nous validons ces études par une méthodologie objective qui a un sens physique que nous proposons et appliquons tout au long de cette thèse.