Thèse soutenue

Développements théoriques pour les jets dans les collisions d’ions lourds

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Eamonn Weitz
Direction : Thierry GoussetJacopo Ghiglieri
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance le 22/09/2023
Etablissement(s) : Nantes Université
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Matière, Molécules Matériaux et Géosciences (Le Mans)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de Physique Subatomique et des Technologies Associées (Nantes)
Jury : Président / Présidente : Gregory Soyez
Examinateurs / Examinatrices : Konrad Tywoniuk, Cristina Manuel
Rapporteurs / Rapporteuses : Konrad Tywoniuk, Cristina Manuel

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le plasma de quarks et de gluons (QGP) est une phase exotique de la matière composée de quarks et de gluons déconfinés. Il se forme brièvement lors des collisions d’ion lourds (HIC) au LHC et RHIC. Dans le cadre de ces collisions, des structures hautement énergétiques d'états finaux, connues sous le nom de jets, servent de sondes idéales. Ces jets pénètrent le QGP en chemin vers les détecteurs de particules. Lorsque le jet se propage il est éteint, perdant son énergie par son interaction avec le QGP. La théorie quantique des champs à température finale – la théorie des champs théoriques, est un outil extrêmement puissant qui est capable de quantifier analytiquement la façon dont un objet de si haute énergie interagit avec un bain thermique faiblement couplé. Dans cette thèse, notre travaille se concentre sur le calcul des corrections (dans l'expansion de la constante de couplage fort) de deux quantités, qui déterminent la manière dont les jets sont éteints par le QGP. Le premier est le coefficient d'élargissement du moment transverse, qui décrit comment le jet se diffuse dans l'espace du moment transverse par son interaction avec le milieu. Notre attention se porte sur le calcul des corrections logarithmiques associées à cette quantité. La seconde est la masse asymptotique, qui peut être considérée comme un changement dans la relation de dispersion du jet lorsqu'il subit une diffusion vers l'avant avec les constituants du milieu. Nous effectuons un calcul correspondant, en nous basant sur certains résultats de la littérature pour débarrasser les corrections classiques de la masse de toute divergence non physique, tout en commençant à compléter ses corrections complètes à une boucle