Thèse soutenue

Analyse du comportement collectif à l’aide de graphes, application à l’évaluation de l’indépendance des trajectoires de navires de pêche

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jérôme Roux
Direction : Stéphanie MahévasJulien LebranchuNicolas Bez
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie de l'environnement, des populations et écologie
Date : Soutenance le 07/07/2023
Etablissement(s) : Nantes Université
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la mer et du littoral (Plouzané)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer - Dynamique et durabilité des écosystèmes : de la source à l’océan / DECOD
Jury : Président / Présidente : Sophie Donnet
Examinateurs / Examinatrices : David Nérini, Lionel Richefort
Rapporteurs / Rapporteuses : Catherine Matias, Ronan Fablet

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Les modèles de graphes sont couramment utilisés pour représenter les relations entre un ensemble d’entités, où l’ana- lyse de leurs propriétés topologiques peut aider à la compréhension des phénomènes qu’ils traduisent. Lorsqu’il est question d’étudier le comportement d’un groupe de navires de pêche, les modèles de graphes peuvent être utilisés afin de mettre en perspective l’en- semble des relations synergiques ou antagonistes s’établissant entre les différents na- vires. Dans ce travail nous nous sommes intéressés aux propriétés d’organisations des relations deux à deux, identifiées au travers de méthodes d’analyses de trajectoires et mises en perspective à l’échelle de deux flottilles de chalutiers. A l’aide de méthodes de com- paraison de graphes et de modèles de simulation de trajectoires nous avons explorer deux approches visant à questionner la validité d’une hypothèse couramment rencontrée en sciences halieutiques, stipulant l’indépendance des navires de pêche. Nous montrons ainsi que l’hypothèse d’indépendance des trajectoires des navires de pêches ne peut pas être validée ou bien peut même être rejetée. Ces résultats pourraient intervenir dans de nombreuses approches statistiques dont les résultats servent de points d’appui au développement de stratégies de gestion des ressources halieutiques.