Thèse soutenue

Simulation du comportement mécanique des étoffes par approches énergétiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nertila Ogreni
Direction : Artan SinoimeriLigor S. Nikolla
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Mécanique
Date : Soutenance le 13/07/2023
Etablissement(s) : Mulhouse
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Mathématiques, sciences de l'information et de l'ingénieur (Strasbourg ; 1997-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de physique et mécanique textiles (Mulhouse) - Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles - LPMT - UR4365 / LPMT

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

De nombreux chercheurs ont souligné le fait que les textiles présentent des comportements mécaniques complexes, difficiles à prédire par les méthodes conventionnelles. Cette complexité provient en partie du comportement non-linéaire des fils composant le tissu, mais aussi du grand nombre de paramètres à prendre en compte. C'est dans ce contexte que ce travail doctorat a été mené.La première partie traite de la bibliographie sur le comportement mécanique des poutres fines. Différentes études et modèles, souvent basés sur la théorie de Kirchhoff, ont été présentés et discutés.Il suit le deuxième chapitre concernant quelques essais préliminaires effectués sur des fibres simples. Différentes méthodes ont été appliquées et comparées aux résultats FEM. Ces comparaisons nous ont permis de choisir la méthode De Jong & Postle garantissant rapidité et précision et de valider un code de calculs implémenté sur Matlab.Le troisième chapitre traite les tissus. Une brève description de leurs modèles géométriques et mécaniques est présentée, puis le code développé auparavant est appliqué pour charger et déformer un tissu toile. Quelques tests expérimentaux typiques ont été effectués afin d'optimiser et valider le code.Le chapitre qui suit décrit un plan factoriel complet utilisé pour charger un tissu toile en efforts uniaxiaux, biaxiaux et/ou cisaillement, tous en même temps, en situation « multichargé », l'objectif principal étant d’évaluer les relations entre forces et déformations par une procédure de corrélation linéaire pour mettre en évidence les effets non linaires dus au second gradient du champ des déplacements.Un chapitre final est dédié aux discussions et conclusions.