Thèse soutenue

Contribution à l'étude de l'économie du Nouvel Empire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Kévin Birin
Direction : Marc Gabolde
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Égyptologie
Date : Soutenance le 22/12/2023
Etablissement(s) : Montpellier 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Archéologie des sociétés méditerranéennes (Montpellier)
Jury : Président / Présidente : Frédéric Servajean
Examinateurs / Examinatrices : Sandrine Michel
Rapporteurs / Rapporteuses : Christopher J. Eyre, Juan Carlos Moreno Garcia

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'économie pharaonique, objet d'étude depuis les années 1970, est encore marquée par de nombreuses zones d'ombres et idées qui persistent. Ainsi, l'objet de ce projet de thèse est de contribuer à une meilleure compréhension de l'économie pharaonique. En effet, alors que l'histoire, la religion et la littérature sont des domaines de prédilections pour bon nombre de chercheurs, un petit nombre de chercheurs se sont intéressés à la question économique. Jusqu'à présent deux courants se sont opposés : d'un côté les 'primivistes', proposant de voir une économie de subsistance fondée sur le troc et la redistribution étatique ; de l'autre les 'modernistes', défendant l'idée d'une économie fondée sur les principes des 'lois du marché'. Ce projet de thèse tentera de concilier ces deux courants opposés en proposant une hypothèse intermédiaire. Basée sur les procédés mathématiques et l'analyse des contre-valeurs, cette thèse permettra de s'interroger pleinement sur la nature de l'économie au Nouvel Empire.