Thèse soutenue

La philosophie du détour. Fictions et comme si de Kant et Vaihinger aux collectifs contemporains

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gautier Agaësse
Direction : Mai Lequan
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie mention histoire de la philosophie
Date : Soutenance le 20/02/2023
Etablissement(s) : Lyon 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale de philosophie (Lyon ; Grenoble ; 2007-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut de recherches philosophiques de Lyon
Jury : Président / Présidente : Mikaël Cozic
Examinateurs / Examinatrices : Mikaël Cozic, Christophe Bouriau, Stéphane Haber, Sylvie Patron
Rapporteurs / Rapporteuses : Christophe Bouriau, Stéphane Haber

Résumé

FR  |  
EN

« La philosophie du comme si » de Hans Vaihinger, parue en 1911 dans sa version étendue et en 1923 dans son édition abrégée dite « populaire », détaille les modalités de caractérisation et d’évaluation des fictions, instruments précieux pour dépasser de manière détournée les limites de nos raisonnements habituels. Cette étude reconstruit les principes et les sources de l’ouvrage de Vaihinger en le confrontant au « comme si » kantien qu’il infléchit librement, puis évalue son approche au regard des relectures et théorisations de la fiction qui se sont construites depuis sa parution (en particulier pour les fictions heuristiques, juridiques et narratives qui permettent d’amender son approche du « comme si »). L’utilisation des fictions au sein de collectifs d’entreprise, qui permet un accès indirect à la connaissance partagée et à l’action collective au travers de constructions fictionnelles s’appuyant sur des données connues comme fausses, témoigne de la fécondité et du caractère opératoire d’un usage du « comme si » contemporain.