Thèse soutenue

Fonctions narratives et sociopolitiques du motif de la catabase dans la littérature arabophone syro-libanaise du XXe siècle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Andréa Forget
Direction : Laurence Denooz
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Langues, Littératures et Civilisations
Date : Soutenance le 11/12/2023
Etablissement(s) : Université de Lorraine
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Humanités Nouvelles - Fernand Braudel (Lorraine)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche sur les cultures et les littératures européennes (Nancy)
Jury : Président / Présidente : Élisabeth Vauthier
Examinateurs / Examinatrices : Laurence Denooz, Miloud Gharrafi, Mounira Chatti, Fadi Jaber
Rapporteurs / Rapporteuses : Miloud Gharrafi, Mounira Chatti

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

La présente étude se base sur l'analyse d'œuvres fictionnelles arabophones du Proche-Orient dont le fil conducteur est la réutilisation du thème de la catabase à travers la résurgence, l'emprunt d'éléments invariants, constitutifs des mythes d'Orphée et Eurydice, et d'Ishtar. Les œuvres choisies sont étudiées et analysées dans le but de comprendre les raisons de l'utilisation de la symbolique des mythes qui véhiculent des idées et des motifs intemporels et universels, mais aussi d'interpréter un message émit par les auteurs dans un/des contextes socio-politiques particuliers. Cette recherche s'attache à l'étude de l'expression littéraire d'exhortations socio-politiques au travers de la réexploitation d'un thème mythologique. Pour vérifier l'hypothèse selon laquelle les auteurs continuent d'exploiter les mêmes procédés narratifs, il paraît indispensable de choisir un thème spécifique (la catabase), dont l'étude analysera l'exploitation dans un corpus d'œuvres fictionnelles syro-libanaises arabophones, depuis le Mandat français (1918-1946) jusqu'à la fin du vingtième siècle. À la fois synchronique et diachronique, ce questionnement porte notamment sur l'éventuelle évolution de la fonction socio-politique du motif des catabases orphique et akkadienne dans les œuvres littéraires syro-libanaises arabophones et, plus largement, sur le rôle que la réécriture mythologique joue dans l'expression d'un appel à la lutte pour la liberté et l'indépendance des peuples et des individus dans le contexte de bouleversements socio-culturels et politiques.