Thèse soutenue

Vortex cohérents profonds de longue durée dans l'océan Atlantique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ashwita Chouksey
Direction : Xavier CartonJonathan Gula
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Océanographie physique et environnement
Date : Soutenance le 11/12/2023
Etablissement(s) : Brest
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la mer et du littoral (Plouzané)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale (Plouzané, Finistère)
Jury : Président / Présidente : Pierrick Penven
Examinateurs / Examinatrices : Xavier Carton, Jonathan Gula, Pierrick Penven, Sabrina Speich, Carsten Eden, Steven Herbette, Joseph Henry Lacasce, Alexa Griesel
Rapporteurs / Rapporteuses : Sabrina Speich, Carsten Eden

Résumé

FR  |  
EN

Des études antérieures ont largement décrit les tourbillons cohérents à la surface de l’océan et en sub-surface peu profonde, aux échelles globales et régionales (à partir de données satellitaires, de mesures in situ et de modèles numériques). Peu d’études ont examiné la dynamique des tourbillons cohérents profonds (deep coherent vortices - DCVs) sous la couche de mélange. Cette étude se concentre sur les DCVs dans l’océan Atlantique à l’aide d’un modèle numérique à haute résolution. Comme les propriétés des masses d’eau se déplacent le long d’isopycnes, la détection et le suivi des DCVs sont effectués le long de trois surfaces isopycnales : 27.60 kg/m3, 27.80 kg/m3, et 27.86 kg/m3, avec des profondeurs respectives de : 250-1700 m, 1200- 2800 m, et 1900-3800 m. La quantification des caractéristiques physiques des DCVs (population, rayon, nombre de Rossby, polarité entre cyclones et anticyclones et propagation dans l’espace et le temps) dans différentes zones de l’océan Atlantique (d’eau méditerranéenne, meddies et Mid-Atlantique Ridge, MAR). Les dynamiques impliquées dans la génération et la destruction des DCVs tout au long de leur cycle de vie sont analysées. Il existe une asymétrie entre les DCVs cycloniques et les DCVs anticycloniques, qui se propagent respectivement vers les pôles et vers l’équateur, en raison de l’effect Beta. Les DCVs cycloniques ont tendance à être plus petits et à durer moins longtemps que les DCVs anticycloniques, de sorte que les anticyclones dominent en termes d’énergie, de taille et de DCVs à longue durée de vie et se propageant à longues distances. Les résultats montrent également que les meddies anticycloniques, ainsi que d’autres DCVs, peuvent traverser la dorsale médioatlantique MAR. La région de l’océan située à l’ouest de la MAR est également caractérisée par un grand nombre de tourbillons protégés par un écran de vorticité, ainsi que par une formation d’un groupe de multiplets transitoires. Ce travail apporte un nouvel éclairage sur la formation, le cycle de vie, les propriétés physiques et dynamiques de l’océan Atlantique intérieur, pour les DCVs à longue durée de vie.