Thèse soutenue

Construction et évolution du devenir élève chez les enfants de grande section d'école maternelle : approche écologique du rôle de l’implication parentale dans la vie éducative à l’école et au domicile

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Émilie Poisson
Direction : Véronique Rouyer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 20/12/2023
Etablissement(s) : Bordeaux
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Talence, Gironde ; 2011-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de psychologie (Bordeaux)
Jury : Président / Présidente : Philippe Guimard
Rapporteurs / Rapporteuses : Annette Jarlégan, Youssef Tazouti

Résumé

FR  |  
EN

L’existence de liens entre l’implication parentale, – processus multidimensionnel qui renvoie à l’engagement, par les parents, de pratiques éducatives dans l’école et à l’extérieur de l’école pour promouvoir les apprentissages, le développement socio-affectif et l’expérience positive de l’enfant à l’école – et le développement de l’enfant à l’école est communément affirmée en psychologie de l’éducation (Barger et al., 2019 ; Ma et al., 2016) et cohérente avec une perspective psycho-développementale et contextuelle (Bronfenbrenner, 1979, 1996 ; Malrieu et Malrieu, 1973). Pour autant, peu d’études examinent le lien entre l’implication parentale et l’ensemble des composantes académique, socio-affective et expérientielle du Devenir Élève – processus psycho-social et culturel se développant dans et par les relations interpersonnelles au sein de différents contextes et permettant le développement d’expériences scolaires singulières. Il est le reflet de l’appropriation par l’enfant des attentes et normes scolaires, lesquelles évoluent avec l’avancée dans le parcours scolaire–. En outre, ces études portent peu sur les enfants âgés de 5-6 ans, et ne considèrent pas l’évolution du contexte sociétal ni la dynamique du lien entre l’implication parentale et le Devenir Élève à l’approche du Cours Préparatoire. L’objet de cette thèse est de proposer une étude holistique du Devenir Élève et de l’implication parentale chez les enfants de Grande Section d’école maternelle (GSM) en contexte culturel français. Il s’agit, (1) d’élaborer des outils de mesure adaptés à l’étude des différentes dimensions du Devenir Élève et de l’implication parentale (objectif 1), (2) d’examiner, dans une perspective longitudinale, psycho-développementale et contextuelle, le Devenir Élève (objectif 2), l’implication parentale (objectif 3) et les liens quantitatifs (objectif 4) et qualitatifs (objectif 5) entre leurs différentes composantes/dimensions. Pour répondre à ces objectifs, les enseignant.e.s de GSM de 19 écoles ont répondu à un questionnaire sur le Devenir Élève à trois reprises (début, milieu et fin d’année scolaire) pour chaque enfant dont les familles avaient accepté de participer. En parallèle, ces familles (202 au total, issues de milieux socio-économiques contrastés) ont répondu à un questionnaire sur l’implication parentale aux trois mêmes périodes. Parmi elles, quelques parents et leurs enfants ont aussi été rencontrés en entretien individuel pour répondre au versant qualitatif de cette étude. Sur la base des questionnaires validés, les analyses en profils latents permettent d’identifier des profils de Devenir Élève et d’implication parentale. En nombre variable selon la période de l’année scolaire, les profils de Devenir Élève se distinguent majoritairement entre eux, à chaque temps, en termes de niveau moyen des élèves. Les profils d’implication parentale, aussi en nombre variable selon la période, se distinguent davantage sur la base de pratiques de nature différente. Pour le Devenir Élève comme pour l’implication parentale, l’appartenance à certains profils est prédite par certaines variables socio-démographiques. Ces prédictions varient en fonction du temps donné. Réalisés en suivant, les analyses en Random-Intercept Cross-Lagged Panel Models documentent, les liens bi-directionnels existants entre l’implication parentale et le Devenir Élève. Les tailles d’effets, bien que souvent faibles, et leur valence, positive ou négative, dépendent des dimensions/composantes incluses dans le modèle. Enfin, les vignettes cliniques illustrent la singularité des rapports à l’école des parents et de l’expérience scolaire des enfants. Elles permettent ainsi d’examiner la part active des personnes pour appréhender les liens entre implication parentale et Devenir Élève.