Thèse soutenue

Influence de la suggestion hypnotique sur les processus émotionnels : étude expérimentale du biais attentionnel et des processus d'activation et d'inhibition lexico-émotionnels

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jérémy Brunel
Direction : Stéphanie Mathey
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 18/12/2023
Etablissement(s) : Bordeaux
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Talence, Gironde ; 2011-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de psychologie (Bordeaux)
Jury : Président / Présidente : François Ric
Examinateurs / Examinatrices : Mathieu Landry, Sandrine Delord
Rapporteurs / Rapporteuses : Maria Augustinova, Nicolas Vibert

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

L’utilisation de la suggestion hypnotique présente un intérêt considérable pour l’étude des processus cognitifs et de leurs modulations. Depuis plusieurs décennies, un nombre croissant d’études a mis en évidence que des suggestions verbales directes, induites chez des personnes hautement suggestibles, peuvent conduire à des modifications drastiques, transitoires et authentiques de l’expérience consciente et de la cognition. Si ces influences ont été établies pour divers processus, l’impact de la suggestion hypnotique reste cependant à étayer pour les processus cognitifs liés au traitement émotionnel. L’objectif de cette thèse était de caractériser l’influence de la suggestion hypnotique sur les processus émotionnels, en étudiant la modulation du biais attentionnel et des processus d’activation et d’inhibition lexico-émotionnels. Plus précisément, nos travaux visaient à déterminer (1) dans quelle mesure la suggestion hypnotique peut intervenir de façon opposée sur les processus émotionnels, (2) quelle composante hypnotique sous-tend ces modulations, (3) comment les effets de dimensions émotionnelles sont affectés par les suggestions verbales et (4) dans quelle mesure la suggestion hypnotique facilite l’inhibition de réponses prépotentes lors du traitement de stimuli émotionnels. Dans cette perspective, nous avons combiné des suggestions hypnotiques visant à augmenter ou diminuer la réactivité émotionnelle, avec des tâches cognitives utilisant des mots émotionnels. Nous avons ainsi réalisé quatre études expérimentales avec des suggestions, combinées à des tâches de Stroop émotionnel (Etudes 1 et 3), de décision lexicale (Etude 4) et de complétion de phrases (Etude 6), accompagnées par la validation d’une échelle de suggestibilité (Etude 2) utilisée pour le recrutement de participants, et par un corpus de phrases (Etude 5) pour la construction d’un matériel expérimental (Etude 6). Les données ont mis en évidence que la suggestion hypnotique (Etudes 1 et 3), ainsi que l’induction hypnotique par relaxation (Etude 3), conduisent à des modulations effectives du biais attentionnel dans la tâche de Stroop émotionnel. En outre, nous avons montré que la suggestion hypnotique peut spécifiquement influencer l’effet de la dimension d’arousal des mots émotionnels présentés dans la tâche de décision lexicale (Etude 4), et faciliter l’inhibition de mots émotionnels dans la tâche de Hayling émotionnelle (Etude 6). Dans l’ensemble, les résultats permettent de préciser l’influence de la suggestion hypnotique sur les processus émotionnels dans des tâches cognitives utilisant des mots émotionnels. Ils suggèrent que le mode de modulation de l’hypnose est pluriel, pouvant influencer les processus émotionnels de façon opposée, agir sur l’effet de dimensions émotionnelles spécifiques, et impliquer plusieurs composantes de la procédure d’hypnose. Nous proposons des pistes d’approfondissement pouvant conduire à une nouvelle compréhension de l’interaction entre hypnose et émotions, et à des perspectives d’application clinique dans le domaine de la régulation émotionnelle.