Thèse soutenue

Agir et innover ! Impact medié et modéré du capital psychologique sur le comportement innovant au travail

FR  |  
EN  |  
ES
Auteur / Autrice : Carlos Blasco-Giner
Direction : Jacques PouyaudIsabella Meneghel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 11/12/2023
Etablissement(s) : Bordeaux en cotutelle avec Universitat Jaume I (Castellón de la Plana, Espagne)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Talence, Gironde ; 2011-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de psychologie (Bordeaux)
Jury : Président / Présidente : Alfredo Rodriguez Muñoz
Examinateurs / Examinatrices : Isabel Maria Martinez Martinez, Cécile Elsa Dantzer
Rapporteurs / Rapporteuses : Israël Sánchez Cardona

Résumé

FR  |  
EN  |  
ES

Dans un environnement commercial aux changements imprévisibles, où la flexibilité et l’adaptation deviennent de nouveaux standards à adopter dans les organisations, l’innovation est aujourd’hui l’une des clés du succès dans le monde des affaires. L’innovation qui émane des employés est appelée comportement innovant au travail – ou IWB – et doit produire des bénéfices pour l’organisation grâce à des processus, produits ou services nouveaux et/ou améliorés. Accroître la connaissance des facteurs qui contribuent à l'apparition du IWB permettra de stimuler ce comportement par des actions concrètes, en plus de créer un contexte et des conditions de travail adéquates pour son apparition. Selon la littérature scientifique, les facteurs qui animent l’IWB au niveau individuel seraient une combinaison de facteurs internes et externes à l'employé; cette recherche doctorale tente d'accroître ces connaissances afin que l'innovation sur le lieu de travail, plutôt qu'une exception, devienne la règle. Après avoir passé en revue la littérature sur l'innovation au travail, nous concentrons notre attention sur un construit issu de la psychologie positive, à savoir le capital psychologique (PsyCap), et son rôle potentiel pour favoriser l’IWB de l'employé. Tout d’abord, nous avons mené une revue systématique de la littérature avec des publications ayant étudié la relation entre PsyCap et IWB. Sur la base des résultats de cette revue, il a été décidé d'étudier le rôle médiateur et modérateur dans cette relation de: i) facteurs internes: motivation autonome, engagement au travail et considération des conséquences futures; et ii) facteurs externes: leadership participatif et autonomie au travail. Enfin, nous avons mené une intervention en ligne pour développer la PsyCap et l'IWB des employés. Nos études sont encadrées par différentes théories, présentées de manière appropriée dans chaque chapitre. Les résultats obtenus fournissent des preuves empiriques sur les facteurs impliqués qui améliorent l'IWB de l'employé. Enfin, les implications théoriques et pratiques sont discutées, ainsi que des suggestions d'études futures et les limites de cette thèse de doctorat.